Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 novembre 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Mines: de bons et de moins bons coups

Un analyste se prononce sur l’exploration minière au Québec

AB-Xplor-QcExploMines

©Photo Le Citoyen – Anne Blondin

L’analyste minier Éric Lemieux a rappelé que le Québec demeure l’un des endroits privilégiés à travers le monde pour développer des projets miniers.

Dans l’exploration minière, les efforts consentis par les juniors ne se traduisent pas toujours par des réussites. Parfois même, un projet prometteur se transforme en fiasco pour toutes sortes de raisons. 

Dans le cadre du congrès Xplor de l’Association de l’exploration minière du Québec, Éric Lemieux, analyste minier chez EBL Consultants, a exposé son point de vue à propos de l’état actuel du secteur de l’exploration minière au Québec. 

Il a d’abord rappelé que l’industrie minière en reste une d’importance au Québec puisqu’elle emploie plus de 103 000 personnes et que 656,7 M $ ont été investis dans l’exploration seulement. De son propre avis, la chute des investissements dans le secteur en 2012 a, entre autres, été liée à l’arrivée au pouvoir du Parti Québécois et de Martine Ouellet à titre de ministre des Ressources naturelles. 

Un des milieux les plus favorables au monde 

Par contre, M. Lemieux croit que le Québec demeure un des endroits les plus favorables où investir dans le domaine minier. La province offre de nombreux avantages que l’on ne retrouve pas ailleurs. 

«Nous avons des dépôts qui ont le potentiel d’être de classe mondiale, a-t-il souligné. Le Québec a des programmes incitatifs, une juridiction qui soutient l’industrie minière et des gens qui ont une formation de qualité et reconnue. Nous avons aussi le SIGÉOM, une banque de données publique qui coûte peu et qui permet de voir en temps réel l’exploration minière au Québec. À titre comparatif, aux États-Unis, toutes les informations sont détenues par des prospecteurs et les entreprises privées.» 

«Le Québec a des programmes incitatifs, une juridiction qui soutient l’industrie minière et des gens avec une formation de qualité et reconnue» - Éric Lemieux 

Des erreurs commises 

Éric Lemieux a profité de son allocution pour faire son analyse de différents projets miniers qui ont connu quelques difficultés lors de leur démarrage. Ce serait le cas de la mine Éléonore de Newmont-Goldcorp. 

«La mine n’a pas atteint ce qu’on était en état de s’attendre d’elle jusqu’à présent. Je crois que l’interprétation géologique n’était pas exacte lorsque le projet a été lancé et qu’il doit y avoir des réajustements», a-t-il évoqué. 

Il croit aussi que la mine de Diamants Stornoway avait tout pour réussir puisqu’elle avait été bâtie en respectant le budget et l’échéancier. Cependant, la baisse du marché du diamant ainsi que des problèmes techniques à l’usine qui ont provoqué la destruction des plus gros diamants en début de production ont entraîné des problèmes économiques. «Rapidement, les dirigeants ont constaté qu’il manquait 5 M $ par trimestre, a souligné M. Lemieux. Selon moi, ce n’est qu’une question de temps avant que la situation ne s’améliore.» 

Le dernier projet qu’Éric Lemieux a pointé du doigt est celui de Nemaska Lithium. «Aucune étude de préfaisabilité n’a été réalisée dans ce projet, a-t-il rappelé. De plus, la compagnie a fait affaire avec la même firme d’ingénierie pour les trois études de faisabilité. Cela ne lui a pas été favorable.» 

Projets à surveiller 

L’analyste minier s’est également prononcé sur les projets qui lui paraissent les plus intéressants à surveiller au cours des prochains mois, voire années. À son avis, le projet Nelligan d’Iamgold et Vanstar, le projet Chimo de Ressources Cartier ainsi que le projet Cheechoo de Sirios sont ceux qui vont se démarquer prochainement, notamment par leur ampleur et leur robustesse. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média