Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

24 novembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs s’embourbent en début de match et s’inclinent

L’Armada rejoint les Foreurs dans la division

Armada Blainville-Boisbriand - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le travail de l’Armada en début de match a eu raison des Foreurs.

HOCKEY JUNIOR - Quatre buts encaissés dans les 20 premières minutes auront été de trop pour les Foreurs de Val-d’Or, qui laissent également traîner deux points importants contre un rival de division en s’inclinant par la marque de 6 à 3 sur l’Armada de Blainville-Boisbriand, dimanche après-midi, au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Les débuts de rencontre ont continué de ne pas être la tasse de thé des Foreurs, eux qui ont vu, une fois de plus, l’adversaire se donner un petit coussin dans les premières minutes de la soirée. Avec le duel de ce dimanche, le vert et or a accordé le premier but pour une septième fois à ses huit dernières sorties.

Ne voulant prendre aucune chance, les hommes de Bruce Richardson ont décidé de prendre les choses en main en faisant mouche à quatre reprises en première période pour se donner une avance confortable de 4 à 0.

Zachary Roy a parti le bal pour les locaux dès la 84e seconde avant d’être suivi par Blake Richardson, Samuel Bolduc et de Samuel Desgroseilliers et ainsi donner un solide œil au beurre noir au vert et or.

«C’était un départ pitoyable, lance l’entraîneur-chef Pascal Rhéaume.On avait averti les joueurs que c’est difficile aller gagner à Boisbriand. Encore une fois, on a affronté une équipe qui a travaillé plus que nous et qui était plus affamée. Ils en ont profité pour se forger une belle avance de 5-0 et c’était compliqué pour nous de revenir par la suite. L’autre côté a montré plus de caractère tandis qu’on a manqué de leadership.»

L’Armada évite la remontée

Malgré un cinquième but des locaux, gracieuseté de Miguel Tourigny, les Foreurs ont enfin brisé la glace par l’entremise d’Alexander Mirzabalayev, qui a profité d’une couverture absente sur lui et d’une passe savante de William Provost pour coucher Olivier Adam et récolter son cinquième de l’année. Moins de quatre minutes plus tard, Maxence Guenette a fait 5 à 2 à l’aide d’un tir des poignets en déséquilibre.

La tentative de retour s’est arrêtée ici puisque Bolduc est revenue à la charge avec un tir de la pointe avec beaucoup de circulation devant Lemieux et ainsi restaurer l’avance de quatre buts à son équipe. David Noël et Simon Pinard ont complété le score, en troisième période.

«Oui, on a eu quelques bons petits moments, mais ce n’est pas cela le plus important, surtout qu’on n’a pas réussi à garder le score à 6-3. Le plus important était le début de rencontre et les petits détails qu’on n’a pas réussi à faire»

Lutte serrée

Alors que la majorité des observateurs ne s’attendaient pas à voir une grosse course dans la division Ouest, ce gain de l’Armada vient rendre les choses encore plus intrigantes jusqu’au congé des Fêtes.

La formation des Laurentides vient maintenant de s’ajouter à la lutte pour la deuxième place de la conférence en rejoignant les Foreurs dans la division Ouest.

Installés seuls en tête avec 29 points, les Huskies de Rouyn-Noranda possèdent seulement un point d’avance sur l’Armada et les Foreurs. Ces derniers glissent au troisième rang étant donné le nombre supérieur de victoires en temps réglementaire et en prolongation de l’Armada (13 contre 12). La Flotte a également un match en main sur ses deux rivaux abitibiens.

La suite des choses ne sera guère plus facile avec le deuxième voyage dans les Maritimes et des escales à Moncton (jeudi), Charlottetown (vendredi) et  Acadie-Bathurst (samedi).

Pour Pascal Rhéaume, c’est un signal que sa troupe doit recommencer à aller chercher des points de manière plus soutenue.

«Aujourd’hui, on jouait un match de quatre points, surtout qu’ils sont toujours très cruciaux. Avec l’importance du classement général, on verra à la fin de l’année si ce seront des points qui vont nous faire mal», exprime l’instructeur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média