Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

27 novembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

André Tremblay remporte un prix provincial en sécurité

Le cycliste valdorien honoré au gala de la Fédération québécoise

André Tremblay - Prix Roulons avec classe

©gracieuseté - André Leclaire

André Tremblay est le récipiendaire du prix Roulons avec classe en 2019. La plaque a été remise par le policier de la Sûreté du Québec et fondateur de l’initiative, Sébastien Rousseau.

CYCLISME - L’implication d’André Tremblay afin d’assurer la sécurité des cyclistes sur les routes a fait écho jusqu’à la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), qui lui a remis le prix «Roulons avec classe» lors de la soirée des mérites cyclistes québécois, tenue au Mont Ste-Anne le 17 novembre.

Ex-participant au Tour de l’Abitibi en 2005 et 2006, le Valdorien d’origine est le troisième cycliste à recevoir ce prix depuis son instauration en 2017. Enfourchant maintenant son vélo davantage pour le plaisir que pour les prix, il a eu toute une surprise lorsqu’il a vu son nom apparaître pour cette distinction. 

Pour le comité de sélection, il s’est surtout démarqué pour son attitude et son calme lorsqu’il vient le temps de rappeler les cyclistes à l’ordre. «Je ne suis plus un cycliste d’excellence. Oui, la FQSC remet des prix à ses meilleurs athlètes, mais c’est le fun qu’elle souligne d’autres catégories. C’était une belle surprise à un très bel événement, raconte André Tremblay. 

«On vit dans une situation difficile concernant la cohabitation entre les autos et les vélos. On a comme une mauvaise presse depuis un bon petit bout, donc on travaille fort pour adopter un bon code de conduite. Il y a quelques règles à suivre et on invite les automobilistes à le faire, mais si on ne prêche pas nous-mêmes par l’exemple, on va avoir de la misère à se faire respecter», estime-t-il. 

Différents types 

Vivant maintenant à Québec, André Tremblay a pu constater que le problème de la sécurité routière entre les cyclistes et les automobilistes est autant présent en régions éloignées qu’en zones urbaines. Toutefois, les dangers semblent se présenter de manière différente, selon lui. 

«Quand on roule sur la route 117 ou dans une zone de 90 km/h où l’accotement n’est pas si large, il suffit juste d’une petite inattention du cycliste ou de l’automobiliste pour que ce soit fatal. À Québec, dépendamment des endroits, on n’est pas nécessairement sur des routes de 90 km/h, mais la densité de la circulation va faire la différence», indique-t-il. 

Selon ses dires, l’énorme quantité d’automobiles, de piétions et de cyclistes qui se partagent la même route contribue aux accrochages, aux accidents et aux divers épisodes de rage au volant. 

À coeur 

André Tremblay ne le cache pas, tous les amateurs de vélo priorisent la sécurité et la plupart d’entre eux ont eu un épisode où les risques étaient plus élevés. 

Si les gens ciblent davantage les cyclistes de compétition, étant donné qu’ils sont plus visibles, l’Abitibien d’origine juge que l’effet de groupe contribue aux mauvais comportements sur les routes. «Si tout le monde décide de brûler un stop ou un feu rouge, on se laisse emporter par le groupe. Il faut qu’il en ait un qui montre l’exemple et les autres vont suivre», mentionne-t-il. 

Canuel athlete excellence route

©gracieuseté - André Leclaire

En compagnie de la représentante du Grand Prix Cycliste de Gatineau, Karol- Ann Canuel a reçu la plaque sur le titre de l’Athlète par excellence féminin en cyclisme sur route au Gala du Mérite Cycliste de la FQSC.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média