Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 novembre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Déjà une expansion au projet Wasamac

Monarques agrandit sa propriété de Rouyn-Noranda et planifie déjà de l’exploration

Richmont_forage_Wasamac_2012

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les foreuses pourraient sous peu se remettre au travail dans le secteur du projet Wasamac.

Exactement une semaine après avoir annoncé qu’elle allait de l’avant avec son projet de mine d’or Wasamac à Rouyn-Noranda, Corporation aurifère Monarques en a déjà entrepris l’expansion en y ajoutant une nouvelle propriété.

Acquise le 27 novembre de la société privée Gwen Resources en échange d’actions, du versement de 150 000 $ et d’une redevance sur les revenus nets de fonderie de 2,5 %, la nouvelle propriété comprend 24 claims couvrant 5 km2 immédiatement à l’ouest de Wasamac, entre les quartiers Évain et Arntfield.

Le but premier de cette transaction consistait à sécuriser l’emplacement des infrastructures de la future mine. Cependant, même avec sa très petite superficie, cette propriété revêt une grande importance pour Monarques.

«La faille minéralisée qui contient le gisement Wasamac semble se poursuivre sur la nouvelle propriété, qui n’a pas fait l’objet de travaux, a expliqué le PDG de la société, Jean-Marc Lacoste, par voie de communiqué. De plus, l’enveloppe principale du gisement Wasamac n’est située qu’à environ 500 mètres de la limite de la propriété, ce qui la rend encore plus intéressante.»

Monarques a donc convenu de planifier un programme d’exploration préliminaire afin d’évaluer rapidement le potentiel aurifère de sa nouvelle acquisition.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média