Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 novembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Gel des quotes-parts à la MRC Abitibi

Le budget équilibré avec les surplus accumulés

Prefet MRC Abitibi D'Astous

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le préfet Sébastien D’Astous

Les conseillers de comté de la MRC Abitibi ont adopté le 27 novembre un budget de 5 660 392 $ pour l’année 2020, tout en gelant les quotes-parts payées par les municipalités.

Il s’agit d’une baisse de 136 792 $ comparativement au budget de 2019. Avec des revenus de 5 257 152 $, la MRC Abitibi a toutefois dû réaffecter une somme de 403 240 à même ses surplus accumulés pour équilibrer son budget. Les prévisions budgétaires avaient été préparées avant que Québec ne confirme les montants prévus dans le nouveau pacte fiscal pour les fonds du développement des territoires et des ressources naturelles. Au total, ceux-ci ont été bonifiés de près de 460 000 $.

«Ces sommes n’ont pas été intégrées au budget parce qu’on ne les avait pas au moment de sa préparation. On l’a fait avec les chiffres de l’an dernier, en sachant qu’ils seraient augmentés. Ils iront aux surplus non affectés à la fin de l’année», a précisé le préfet Sébastien D’Astous.

Les municipalités pourront respirer, alors que la MRC décrète un gel des quotes-parts. Dans les faits, elles baissent au total de 228 231 $ pour atteindre 1 830 515 $, puisque les coûts de construction de la plateforme de compostage ont été couverts. Cette diminution n’affecte que les 11 municipalités dans le projet.

Des fonds rehaussés

La MRC Abitibi rehaussera par ailleurs certains de ses investissements. D’abord, elle injectera 12 000 $ de plus dans le CLD Abitibi (612 000 $) et bonifiera de 61 000 $ la somme allouée au service Max+ Transport (509 000 $), qui connaît un plus grand succès que prévu. Elle consacrera aussi 20 000 $ de plus au Fonds de soutien aux projets structurants (160 000 $), 43 000 $ de plus au Fonds touristique et son plan de développement et marketing touristique (213 095), 11 500 $ de plus dans les projets culturels (30 000 $), 6000 $ de plus dans le maintien agents de développement locaux dans les municipalités (80 000 $) et 3000 $ de plus au Fonds local d’initiatives locales (15 000 $). Des sommes sont aussi prévues pour les grands projets spéciaux (55 000 $) et le pôle d’innovation régional (10 000 $).

La structure administrative et les grilles salariales ont été revues, en créant des classes d’emplois et en redéfinissant les échelons salariaux dans un souci d’équité. Jusqu’en 2023, les employés recevront des hausses annuelles de 2 % et la masse salariale ne progressera jamais de plus de 4 % en tenant compte des échelons. Une somme de 500 000 a été appropriée à même les surplus afin de payer l’édifice qui abrite les bureaux de la MRC au lieu de procéder par règlement d’emprunt. Enfin, un montant de 120 742 $ a été pris dans les surplus pour acquitter les deux derniers des trois versements de la MRC au projet Mobile A-T, qui veut améliorer la couverture cellulaire dans la région.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média