Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

30 novembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Foreurs: Une dure journée qui se conclut de belle manière

Trois points sur six dans les Maritimes

Peyton Hoyt - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Peyton Hoyt a marqué deux buts contre le Titan.

HOCKEY JUNIOR - Le Titan d’Acadie-Bathurst a rendu la finale intéressante, mais les Foreurs de Val-d’Or ont réussi à tenir le coup pour l’emporter au compte de 6 à 4, samedi soir, au Centre K.C Irving. Les Valdoriens rapportent trois points à la maison sur une possibilité de six dans ce voyage dans les Maritimes.

La journée avait débuté de manière précipitée pour les Foreurs, qui ont été coincés à Charlottetown pendant une bonne partie de la journée à cause de vents violents qui soufflaient sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Puisque les Foreurs sont arrivés en avion à Bathurst une heure avant le match, la partie originalement prévue à 18h (heure de l’Est) a été retardée de 45 minutes le temps que l’équipe puisse manger leur repas et profiter d’une période d’échauffement adéquate avant de sauter sur la glace pour un troisième match en trois soirs.

«On est parti à 4 h 45 de Charlottetown. Ce n’était pas facile et ça été une grosse journée, mais ça fini de manière positive…ça fait deux ans que je suis à Val-d'Or et les deux voyages à Charlottetown ont été mouvementés. Ça va être un ‘’pensez-y-bien’’ pour l’année prochaine», a précisé l’entraîneur-chef, Pascal Rhéaume, qui faisait référence au duel de l’année dernière qui a dû être décalé de quelques mois après le bris d’un compresseur au Eastlink Centre.

Folle troisième

Sur la glace, les Foreurs ont explosé pour trois buts en début de troisième période pour briser une égalité de 2 à 2. Le bal a commencé par Marshall Lessard, qui a inscrit son 9e de l’année grâce à un bel effort individuel pour soutirer le disque à Zachary Racicot avant de battre Tristan Bérubé. À peine quelques secondes plus tard, Emil Lessard-Aydin (4) a profité des largesses du vétéran portier pour doubler l’avance de son club avant de voir Justin Robidas (6) creuser l’écart en complétant un jeu orchestré par Peyton Hoyt et Doucet.

À terre, mais loin d’être mis hors de combat, le Titan a également marqué deux buts coup sur coup pour réduire l’écart à un seul point, par l’entremise d’Anderson MacDonald (10) et de Harijs Brants (2).

La formation de la Baie-des-Chaleurs est même passée près de forcer la prolongation dans les dernières secondes du match, mais Jonathan Lemieux et les Foreurs ont été sauvés par la barre transversale. Peyton Hoyt (6) s’est chargé du reste en complétant la marque dans un filet désert.

«Ce sont deux points très importants et c’est une grosse victoire morale. Ça n’a pas été facile en troisième, mais c’était notre neuvième période en trois jours. La fatigue mentale a embarqué, ce qui en sorte qu’on fait des petites erreurs en plus de prendre de mauvaises punitions…je pense qu’on a bien rebondi de la défaite d’hier en prolongation», estime le pilote du vert et or.

Bien positionné dans l’enclave, Hoyt (5) a ouvert la marque en première période, tout juste après une pénalité de banc au Titan.

Après le but égalisateur d’Evan MacKinnon (3), Rémy Anglehart (13) a donné l’avance à Bathurst en désavantage numérique après un bon travail du capitaine Shawn Element. Jérémy Michel (8) a assuré la réplique peu de temps après sur une échappée.

Daoust délaisse le banc

Avant la rencontre de ce soir, les Foreurs ont apporté une légère modification à son personnel d’entraîneur alors que le directeur général Pascal Daoust a décidé de délégué ses fonctions d’entraîneur associé pour se concentrer à 100% sur celle de DG.

Un nouvel entraîneur adjoint se joindra à l’équipe dans les prochains jours pour prendre la place vacante.

«La période des échanges arrive bientôt et il va partir pour assister au Championnat mondial. Je pense qu’il a réalisé qu’il était moins présent qu’il ne le penserait. Ça va lui permettre de faire plus de dépistage et d’être prêt pour les échanges qui s’en viennent à Noël. On essaye de pouvoir faire le plus de rondes éliminatoires possible cette année et avoir la meilleure équipe pour l’année prochaine également», a commenté Rhéaume.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média