Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

04 décembre 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Nombreuses arrestations pour capacités affaiblies dans la Vallée-de-l’Or

Sûreté du Québec

©Photo - Archives

Encore aujourd’hui, le message ne semble pas être bien compris chez plusieurs concernant la conduite avec les facultés affaiblies.

Malgré toutes les campagnes de sensibilisation, la présence policière et les nombreuses options de raccompagnement qui sont offertes, les policiers de la MRC Vallée-de-l’Or ont été passablement occupés entre le 23 novembre et le 1er décembre en procédant à plusieurs arrestations liées à la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou la drogue, rapporte la Sûreté du Québec.

Au cours de cette période coïncidant avec le début des partys de bureau pour célébrer Noël, les agents de la SQ ont épinglé 18 personnes dans la Vallée-de-l’Or, soit 11 pour les capacités affaiblies par l’alcool (neuf hommes et deux femmes) et sept pour les capacités affaiblies par la drogue et l’alcool (quatre hommes et trois femmes).

«Ces arrestations ont été effectuées dans le cadre de contrôles routiers et d’interceptions sur la route, toutes dans le secteur urbain de la MRC de la Vallée-de-l’Or», indique-t-on dans un communiqué de la SQ.

«Vous sortez? Nous aussi»

La Sûreté du Québec et les autres corps policiers de la province, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), ont d’ailleurs annoncé qu’ils allaient intensifier leurs interventions dans le cadre d’une opération nationale concertée ciblant l’alcool et la drogue au volant.

Lancée le 28 novembre, cette opération va se déployer jusqu’au 2 janvier sous le thème «Vous sortez? Nous aussi», afin de rappeler aux citoyens que les patrouilleurs seront très présents sur les routes au cours de cette période, notamment avec des points de contrôle à certains endroits stratégiques. «Les policiers utilisent différentes techniques et différents outils pour détecter la drogue et l’alcool chez les conducteurs, fait-on remarquer dans un communiqué conjoint des organisations participantes.

«De plus, le dépistage obligatoire est en vigueur, permettant aux policiers d’exiger d’un conducteur qu’il fournisse un échantillon d’haleine au bord de la route, qu’ils soupçonnent ou non que le conducteur ait récemment consommé de l’alcool», prévient-on.

Perquisition à Amos

Par ailleurs, la Sûreté du Québec a fait savoir qu’elle avait procédé à une perquisition en matière de stupéfiants, le 29 novembre, dans une résidence de la 4e Avenue à Amos. Plus de 75 comprimés de méthamphétamine et un pistolet à air comprimé ont alors été saisis, selon la police.

Celle-ci précise que deux jeunes hommes, l’un âgé de 18 ans et l’autre de 21 ans, ont été arrêtés et plus tard libérés sous promesse de comparaître devant le tribunal. «Des accusations reliées aux stupéfiants pourraient être déposées contre eux», signale-t-on dans un communiqué de la Sûreté du Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média