Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

06 décembre 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

30 entreprises à la journée maillage du CFP

Le recrutement de personnel se fait désormais pendant la formation

journée employeurs jeunes CFP Lac Abitibi

©Photo CFP Lac Abitibi

Une trentaine d’employeurs se sont déplacés au CFP Lac Abitibi pour rencontrer les élèves en formation.

Le Centre de formation professionnelle (CFP) Lac Abitibi a tenu sa journée annuelle de recrutement, le 3 décembre. Lors de cette journée, les entreprises ont eu l’occasion de rencontrer directement les jeunes qui étudient présentement au CFP.

«On a reçu 30 entreprises dans les locaux du CFP, a expliqué le directeur du centre, Richard Mailloux. L’objectif de cette journée, c’est de pallier la pénurie de main-d’œuvre qui affecte la région. Les entreprises viennent directement sur place rencontrer nos élèves. Ça fait un match parfait puisque nous formons la relève dont les entreprises ont besoin.» 

Les employeurs qui se sont déplacés offraient des emplois aux étudiants, que ce soit des emplois à temps partiel pour ceux qui débutent ou des emplois à temps plein pour ceux qui terminent leurs études. 

La journée touchait les élèves étudiant dans les domaines de soudage-montage, mécanique d’engins de chantier et mécanique de véhicules lourds routiers. 

Speed-dating 

La journée a débuté par une tournée des élèves à travers les différents kiosques d’employeurs. Ces visites leur permettent de choisir des entreprises pour lesquelles ils aimeraient travailler. Lorsqu’ils trouvent un employeur de leur goût, ils lui laissent une carte d’affaires portant leur nom, leur domaine d’études et leur photo. Par la suite, les deux se retrouvent en tête à tête pendant 15 minutes. Pendant ce quart d’heure, l’employeur passe une entrevue rapide avec le candidat afin de voir si l’élève correspond aux besoins de l’entreprise. «À partir de là, si l’entrepreneur est intéressé, un deuxième rendez-vous pourra se faire directement à l’entreprise», a précisé Richard Mailloux. 

Le CFP fournit également les résultats scolaires de l’étudiant aux entreprises. 

Fin du programme PASSE 

L’année dernière, le CFP avait mis en place un programme de suivi intitulé PASSE. «L’idée, c’était que les employeurs fassent un suivi régulier avec l’élève pour le motiver à continuer ses études, a souligné Richard Mailloux. Le problème, c’est que les entreprises sont très occupées et qu’il était difficile pour elles de se déplacer au CFP pour faire ce suivi.» 

Le CFP a donc décidé d’y aller avec une formule plus simple, où l’élève signe un formulaire d’autorisation qui autorise la direction de donner de l’information aux entreprises. Celles-ci peuvent également communiquer directement avec les enseignants de l’élève pour prendre des nouvelles de son cheminement. 

Succès pour les cohortes ouvertes 

Un problème récurrent auquel le CFP fait face était le manque d’élèves au début de l’année scolaire. Un autre problème était les inscriptions tardives qui devaient être refusées ou repoussées à l’année suivante. La direction du CFP a trouvé une solution à ces deux problèmes. 

«Lorsqu’on part une cohorte, on a besoin d’un nombre minimal d’élèves, a expliqué M. Mailloux. Si on n’a pas assez d’inscriptions, on doit dire aux étudiants qu’on ne pourra pas procéder. On a donc décidé d’intégrer les élèves dans un groupe existant plutôt que d’attendre d’avoir assez d’inscriptions pour en partir un nouveau.» 

Pour y arriver, les enseignants et la direction du CFP ont dû changer leurs manières de faire. Par exemple, dans un cours de cuisine, les nouveaux élèves seront mélangés aux anciens, mais lors de la préparation de repas, les anciens feront cuire la viande, alors que les nouveaux prépareront les légumes. 

Pour l’instant, cette manière de faire est appliquée aux programmes qui montraient des lacunes au niveau des inscriptions, soit cuisine, soudage-montage et mécanique de véhicules lourds routiers et de chantier. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média