Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

06 décembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

L’Océanic évite deux remontées spectaculaires des Foreurs

Un total de 18 buts marqués

Océanic Rimouski - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Jonathan Lemieux tente de faire l’arrêt sur un tir dévié devant lui.

HOCKEY JUNIOR - En retard 5-0 après une période et 9-8 en fin de match, les Foreurs ont bien failli effectuer deux retours des plus inhabituels, mais l’Océanic de Rimouski a réussi à éviter le pire pour se sauver avec un gain de 10 à 8 dans un match aussi fou que divertissant, vendredi soir, au Centre airCreebec.

Complètement dominé lors des 20 premières minutes, Val-d’Or y est allé lui aussi d’une poussée de cinq filets en engagement médian pour donner quelques sueurs froides aux Rimouskois. Heureusement pour ces derniers, ils ont tout de même réussi à retraiter au vestiaire avec une avance de 6 à 5 grâce au but en avantage numérique de Jeffrey Durocher.

Malgré trois buts sans réplique en troisième pour faire 9 à 5, les hommes de Serge Beausoleil ont vu les Foreurs tenter une deuxième remontée spectaculaire avec moins de neuf minutes à faire à la rencontre grâce à Nicolas Ouellet, Jérémie Biakabutuka et Justin Robidas, qui amassait du même coup son deuxième but (et cinquième point) de la soirée.

Auteur lui aussi de deux buts plus tôt dans la rencontre, Alexis Lafrenière a complété son tour du chapeau dans un filet désert pour assurer le gain de l’Océanic.

«Comme je l’ai souvent dit, un match se joue pendant 60 minutes. En deuxième période, on s’est rendu compte qu’à force de patiner et de lancer, ça nous donne des chances. Leurs gardiens n’ont pas toujours été très bons, donc ça nous a donné un momentum en deuxième. Par contre, de mauvaises pénalités nous ont fait mal en troisième pendant qu’on avait de l’élan», a commenté Pascal Rhéaume dans son point de presse.

«Ça peut changer rapidement dans le hockey junior. Il faut être conscient de cela et une avance de 5-0 n’est pas toujours insurmontable et on l’a vu, ce soir. Je souligne le caractère des Foreurs, car ce n’était pas facile pour eux. Disons que le carnet de leçons est plein, aujourd’hui», a lancé quant à lui, Serge Beausoleil.

Ouellet reprend du service

Absent depuis un peu plus d’un mois, Nicolas Ouellet ne manquait pas de rythme pour son retour au jeu alors qu’il a été, avec Robidas, l’attaquant le plus électrisant avec un tour du chapeau, son troisième à ses sept derniers duels.

Après avoir marqué à deux reprises pour déstabiliser le portier Raphaël Audet en deuxième, le joueur de 20 ans a complété le triplé à la suite d’un cadeau laissé par Thomas Couture, en fin de partie pour faire 9 à 8.

«Personnellement, je ne m’attendais pas à revenir aussi fort après un mois d’absence, mais des fois je revenais au banc en cherchant mon souffle. Je me suis vite habitué et le tout a bien été», admet le #79, qui a été nommé la deuxième étoile du match.

«Je dis souvent depuis quelques semaines, ça nous prenait un vétéran de plus en attaque et ç’a paru. Quand Nicolas est dans l’alignement, il amène de l’offensive et de l’énergie à notre équipe et à la foule. Je trouvais que c’était un des joueurs qui avaient bien fait en première période avec son agressivité. C’est un gars de caractère et c’est ce qu’on veut. Avoir un vétéran de plus fait en sorte que les jeunes vont dans la bonne direction et il les motive», a complimenté Rhéaume.

Malgré ce bon duel au niveau des statistiques personnelles, Ouellet a retenu une autre facette de la partie.

«Il a beaucoup de choses à retenir de cette défaite-là, mais ce qui est le plus important est notre début de match. Je crois que si on avait commencé plus fort, on aurait pu ressortir avec la victoire», analyse-t-il.

Lemieux quitte en douleur

Le cinquième but de l’Océanic aura laissé une plus grosse marque que juste sur le tableau indicateur. Voulant faire un mouvement gauche-droite pour contrer la feinte d’Alexis Lafrenière, le gardien Jonathan Lemieux s’est blessé au haut du corps sur la séquence et a quitté vers l’infirmerie avec le thérapeute sportif. Son cas sera réévalué durant la journée de samedi et une décision sera prise avant la rencontre de dimanche, à nouveau contre Rimouski.

Les buteurs

-1re période :

Luka Verreault (3) 1-0 RIM

Cédric Paré (29) 2-0 RIM

Alexis Lafrenière (19) 3-0 RIM

Jeffrey Durocher (7) 4-0 RIM

Alexis Lafrenière (20) 5-0 RIM

-2e période :

Justin Robidas (7) 5-1 RIM

Nicolas Ouellet (14) 5-2 RIM

Nicolas Ouellet (15) 5-3 RIM

Peyton Hoyt (7) 5-4 RIM

Jeffrey Durocher (8) 6-4 RIM

Karl Boudrias (7) 6-5 RIM

3e période :

Zachary Bolduc (13) 7-5 RIM

Luka Verreault (4) 8-5 RIM

Isaac Belliveau (6) 9-5 RIM

Nicolas Ouellet (15) 9-6 RIM

Jérémie Biakabutuka (2) 9-7 RIM

Justin Robidas (8) 9-8 RIM

Alexis Lafrenière (21) 10-8 RIM

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média