Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 décembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Québec solidaire nomme deux co-porte-paroles en Abitibi-Est

Pour insuffler une énergie supplémentaire

Co-porte-paroles Québec solidaire - Abitibi-Est

©Florence Corbeil et Benjamin Turcotte.

Florence Corbeil et Benjamin Turcotte.

POLITIQUE - Dans une optique d’insuffler une énergie supplémentaire au comité local, les militants de Québec solidaire d’Abitibi-Est ont choisi deux co-porte-paroles: Florence Corbeil et Benjamin Turcotte.

Étudiante de 19 ans, Mme Corbeil incarne, selon la formation politique, la jeunesse éveillée aux enjeux de société qui caractérise le parti. «C’est un parti qui a toujours rejoint mes valeurs. Je trouve important de soutenir un parti politique qui représente vraiment le peuple, qui est différent des autres à sa manière. C’est également celui qui prend le plus au sérieux la crise climatique à laquelle nous sommes confrontés», a mentionné Florence Corbeil via un communiqué. 

Quant à son collègue Benjamin Turcotte, un professeur de littérature de 34 ans, il s’est engagé avec QS puisqu’il croit que l’environnement et la justice sociale doivent se retrouver au cœur des thèmes d’une société. «J’ai l’impression que nous vivons un recul, que l’identité québécoise qui faisait notre fierté, celle d’ouverture, de progressisme, qui nous venait toute droit de la Révolution tranquille, que cette identité-là s’effrite tranquillement, à mesure où le gouvernement Legault nous oppose les uns aux autres afin de consolider des appuis politiques chez une population de plus en plus désemparée devant l’immensité des défis qui pointent devant nous», a exprimé M. Turcotte.  

Préoccupé par la situation du caribou forestier, ce dernier espère que les actions posées dernièrement par le ministre Pierre Dufour et la CAQ ne seront pas représentatives du reste du mandat. «Les attaques contre les chercheurs, même s’il y a eu excuses, ce que je salue, ne devraient jamais avoir eu lieu. C’est symptomatique du manque de vision de la CAQ. Quand ses déclarations sont reprises de façon satirique un peu partout au Québec, on ne peut pas dire que le ministre représente très efficacement la région et nos enjeux», a souligné le co-porte-parole régional de QS. 

Amener plus de gens 

Le nouveau groupe a ciblé plusieurs objectifs à atteindre à court et long terme pour le comté. En plus de cibler une victoire dans Abitibi-Est lors de l’élection générale de 2022, l’association veut doubler, voire tripler le nombre de membres dans la circonscription.  

Selon elle, le nombre de membres actifs a une influence directe sur les probabilités de remporter l’élection sur un territoire en particulier. Cette dernière veut aussi amasser le plus de dons possible d’ici la fin de l’année 2019 afin de lui permettre de planifier et d’exécuter ses stratégies. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média