Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Achat local

Retour

23 décembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

De joyeuses Fêtes pour plus de familles dans la MRC Abitibi

Près de 800 personnes bénéficient des Paniers de Noël

Paniers Noel Amos

©gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

:Le président Francis Cimon pose avec des membres de la famille Bigué, des habitués de la campagne des Paniers de Noël de la Coop IGA. Dans l’ordre: Claude Bigué, Francis Cimon, Nicolas Bigué, Hélène Turcotte, Joël Turcotte, Benoit Bigué et Patricia Bouchard.

Plus de familles dans le besoin vivront de joyeuses Fêtes cette année sur le territoire de la MRC Abitibi, alors que la campagne des Paniers de Noël de la Coop IGA d’Amos a rejoint près de 800 personnes.

Le samedi 14 décembre, 29 équipes de deux à quatre bénévoles ont procédé à la livraison annuelle des paniers de denrées à 129 familles avec enfants. Ce sont plus de 400 personnes qui ont ainsi été touchées, dont plus de 200 enfants qui ont aussi reçu des cadeaux lors de la visite de ces Père Noël. Chaque panier comprend 300 $ de victuailles, un chèque-cadeau de la Coop IGA et des macarons de la Magie des neiges Optimiste. Ces paniers ont été confectionnés la veille par une quarantaine de bénévoles avec le soutien d’employés du supermarché.

«C’est une dizaine de familles de plus que l’an dernier, ce qui en fait une de nos grosses éditions dans les dernières années. Avec l’Accueil d’Amos, ce sont aussi 395 personnes en couple ou seules qui sont venues faire leur marché mercredi (11 décembre). De ce côté, c’est notre deuxième plus grosse année depuis que la Coop a repris la campagne (2004)», précise Francis Cimon, président du comité organisateur.

«C’est encore un besoin et on remarque qu’il y a plusieurs familles monoparentales» - Francis Cimon

Une chaîne d’amour

Bon an mal an, c’est plus de 90 000 $ qui sont recueillis dans la communauté afin d’assurer le succès de cette campagne. L’argent provient du barrage routier des services d’urgence, des dons corporatifs, du 2 $ des clients aux caisses et de la Guignolée des médias, qui est toujours très généreuse à notre endroit. On se garde toujours un montant d’au moins 5000 $ pour faire du dépannage alimentaire durant le reste de l’année, auprès de gens qui nous sont recommandés par le CLSC», indique Paul Bourget, directeur général de la Coop IGA.

Pour Francis Cimon, la livraison des paniers de Noël demeure l’aboutissement d’une série d’actions qui seraient impossibles sans le soutien du milieu. «C’est une grande chaîne d’amour qui débute avec les dons corporatifs et le barrage routier des services d’urgence, puis l’inscription des gens ici et à l’Accueil d’Amos, les bénévoles qui viennent nous aider à préparer les paniers, puis la livraison. Mais quand on voit l’émotion dans les yeux des Père Noël qui reviennent de la livraison ce matin, c’est là qu’on voit pourquoi on fait ça», fait-il valoir, ajoutant que cette campagne ne pourrait se réaliser non plus sans l’implication de la Coop IGA et de l’Accueil d’Amos.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média