Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Cyclisme

Retour

02 janvier 2020

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Cindy Montambault se trouve une nouvelle équipe pour 2020

Elle signe avec Cycliste Performance

Cindy Montambault

©gracieuseté - Cindy Montambault

Cindy Montambault fait maintenant partie de l’Équipe Cycliste Performance.

CYCLISME DE MONTAGNE - La nouvelle décennie débute du bon pied pour la cycliste de montagne Cindy Montambault, alors que la Valdorienne d’origine courra pour Équipe Cycliste Performance pour la saison 2020, elle qui compétitionnait de manière indépendante. 

Sans être une grosse équipe professionnelle, le nouveau club permettra à Montambault de compter sur des coéquipières pour préparer ses courses. Elle jouera aussi le rôle de mentor pour les plus jeunes athlètes. 

«On est une belle équipe de développement avec notre noyau dans les Laurentides. Avec des coéquipières d’entraînement, ça va être plus facile de rouler et essayer des nouvelles choses qui sont plus difficiles quand tu es seule. Je vais pouvoir améliorer des aspects techniques en forêt et avoir une motivation supplémentaire», explique l’Abitibienne, qui est présentement en Californie pour son troisième camp d’entraînement. 

Même si son adhésion avec Équipe Cycliste Performance ne constitue pas un contrat monétaire à proprement parler, cette décision pourra cependant lui amener de l’aide pour du matériel comme des vélos, des vêtements ou des accessoires. 

Pour le moment, Montambault est assurée de courser sous les couleurs d’ÉCP pour, minimum, la prochaine saison. Son association n’a pas de durée prédéterminée et aucune discussion sur la durée n’a été faite jusqu’à maintenant. 

Réalité différente 

Originalement entamé par Serge Desrosiers, l’entraîneur de Cindy Montambault, le processus se voulait aussi une façon de permettre à sa protégée de se faire une place malgré le peu d’équipes disponibles, au Canada et en Amérique du Nord. Une réalité qui n’est pas la même comparativement aux athlètes basés dans le Vieux Continent.  

La principale intéressée préfère y aller au jour le jour pendant qu’elle peaufine sa préparation en Californie et en Arizona avec Équipe Québec pour la prochaine saison, qui se mettra en branle vers la mi-mars. 

«Peut-être qu’un jour, notre équipe sera plus grosse, mais je prends ce qui passe et ça m’amène déjà plus de choses qu’avant. Il n’y a tellement pas d’équipes et peu de cyclistes en font partie, surtout quand tu n’es pas en Europe», mentionne Montambault. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média