Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 janvier 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Affaire Sandra Gaudet: Jean-Maurice Matte en faveur d’une enquête publique

Le maire de Senneterre dévoile sa position personnelle

Jean-Maurice Matte

©Photo Archives/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre, admet être en faveur d’une enquête publique concernant l’affaire Duguay-Taillefer.

Alors que la Ville de Val-d’Or refuse de commenter en raison de la poursuite judiciaire dont elle fait l’objet dans cette affaire, le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte, admet pour sa part être personnellement en faveur d’une enquête publique sur l’enquête policière qui a mené aux condamnations de Billy Taillefer et Hugues Duguay pour le meurtre de Sandra Gaudet.

M. Matte affirme être très touché par la situation qui affecte les familles Taillefer et Duguay, des gens de Senneterre. «Comme citoyen et communauté, ça nous a énormément touchés dans les années 90 et c’est le cas encore aujourd’hui, confie-t-il. Il y a une grande indignation qui règne, notamment à cause du livre et du documentaire [Meurtriers sur mesure], mais aussi dès le départ avec la décision de la Cour suprême qui a mis au grand jour l’erreur judiciaire.» 

Pour le premier magistrat de Senneterre, cette histoire le rejoint personnellement, puisqu’il connait bien les deux hommes qui ont été accusés et condamnés, puis acquittés. «C’est difficile d’en parler, car il y a encore beaucoup de personnes qui ne sont pas au courant de tous les faits et qui ne sont pas au même niveau d’information pour bien comprendre ce qui a pu se passer», mentionne-t-il. 

De plus, M. Matte estime que toute cette histoire a entaché l’image de la ville de Senneterre. «C’est cru à dire, mais quand tu te présentais à Val-d’Or dans les années 90 en disant que tu venais de Senneterre, ce n’était pas drôle. On disait que tu venais d’une ville d’assassins. Je ne vise personne, mais ça nous a tous beaucoup marqués.» 

L’élu précise toutefois que cette position ne regarde que lui-même et qu’en aucun cas elle ne représente l’opinion de la Ville de Senneterre ou de son conseil municipal. Néanmoins, Jean-Maurice Matte espère que ce dossier pourra permettre de réparer le tort causé à Billy Taillefer et Hugues Duguay. «Je suis le dossier depuis plusieurs années, précise-t-il. Je crois qu’il doit y avoir un processus pour faire une enquête. On doit savoir ce qui s’est vraiment passé dans ce dossier-là. Sans ça, on ne verra jamais la fin de cette histoire.» 

«Lorsque tu es dans la jeune vingtaine, ce que tu veux, c’est d’avoir une vie normale, mais ni Sandra Gaudet, ni Billy Taillefer ou Hugues Duguay n’y ont eu droit»  - Jean-Maurice Matte 

«Je respecte la Ville de Val-d’Or» 

Dès le début de son entretien avec Le Citoyen, le maire de Senneterre a toutefois voulu préciser qu’il respecte les opinions et les commentaires d’autres élus face à cette affaire. 

«C’est un dossier hyper sensible et un élu qui s’exprime sur ça, ce n’est pas évident, estime Jean-Maurice Matte. Je respecte la Ville de Val-d’Or et le gouvernement du Québec dans ce qu’ils ont à faire. Je ne suis pas là non plus pour dire à qui que ce soit quoi faire ou ne pas faire.» 

(Avec la collaboration de Pierre-Olivier Poulin)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média