Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Achat local

Retour

07 janvier 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Les jeunes invités à se réapproprier la montagne

Un projet unique voit le jour à Barraute

Mont-Vidéo Ma Montagne

©gracieuseté

Les pistes du Mont-Vidéo s’ouvrent aux jeunes adeptes de ski alpin et de planche à neige de Barraute cet hiver.

Depuis le 21 décembre, les élèves du primaire et du secondaire des écoles de Barraute peuvent profiter plus que jamais de la montagne, grâce à cinq passes journalières gratuites cet hiver pour pratiquer des sports de glisse au Mont-Vidéo.

Baptisé Ma Montagne, ce projet unique au Québec a été imaginé par le Comité en développement économique de la municipalité de Barraute, en collaboration avec la Corporation du Mont-Vidéo. Avec le soutien d’importants partenaires, dont le Défi communautaire Objectif Avenir RBC (15 000 $) et la Foire du camionneur, il poursuit plusieurs objectifs, dont celui de permettre aux jeunes de développer de saines habitudes de vie, en pratiquant de l’activité physique en plein air.

«On veut aussi créer un nouvel achalandage au Mont-Vidéo, se réapproprier la montagne. Combien d’écoles au Québec, à part peut-être dans les Laurentides, peuvent se vanter d’avoir accès à une montagne à moins de dix minutes de route? Il faut profiter de cet avantage», estime Jonathan Grignon, membre du Comité.

Inclusion sociale

Ce dernier est aussi travailleur social en milieu scolaire à Barraute. Le projet joue donc aussi à ses yeux tout un rôle au niveau de l’inclusion sociale, un important déterminant de la santé pour une collectivité.

«Les jeunes qui le souhaitent n’ont aucune raison de ne pas venir pratiquer des sports de glisse au Mont-Vidéo cet hiver» - Jonathan Grignon

«Barraute est un milieu défavorisé selon le ministère de l’Éducation. Il est important de mettre en place des projets d’inclusion sociale, afin de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Non seulement les jeunes ont accès gratuitement à la montagne, le Mont-Vidéo prêtera aussi de l’équipement à ceux qui n’en ont pas. Ça vient aider les familles financièrement, car on calcule qu’il en coûte environ 50 $ pour skier une journée en louant l’équipement», fait valoir Jonathan Grignon.

Cours et transport

Si les jeunes veulent s’initier au ski ou à la planche avec un moniteur certifié, c’est aussi possible d’obtenir un cours privé gratuit en s’inscrivant 48 heures à l’avance. Il leur ainsi possible de pratiquer leur sport de façon plus sécuritaire, et surtout, d’apprécier davantage leur première expérience dans les pistes. «Grâce au soutien du club Richelieu d’Amos, on offre aussi gratuitement le transport aller-retour tous les samedis jusqu’à la fin de la saison. Le départ se fait à l’aréna Desjardins de Barraute à 9h15 et le retour, à 16h», précise Jonathan Grignon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média