Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

09 janvier 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Plus de 1 M $ en 2019 pour améliorer les soins de santé

La Fondation hospitalière d’Amos poursuit son œuvre

Fondation hospitalière Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

En marge de son assemblée générale annuelle, la Fondation hospitalière a reçu un don de 30 000 $ de Fanie Ouellet et Alain Robitaille, qui sont entourés ici du président Yves Roy, de la directrice Danielle Fournier et du président d’honneur Dr Robert Adam.

Au cours de la dernière année, la Fondation hospitalière d’Amos a investi ou s’est engagée à investir plus de 1 million de dollars pour améliorer les soins de santé dans le milieu.

C’est ce qui se dégage du rapport annuel de la Fondation, qui a tenu son assemblée générale annuelle, le 11 décembre. Dans un premier temps, elle précise que 82 000 $ ont été versés à l’hôpital, au CHSLD et au CLSC d’Amos pour permettre l’acquisition d’une douzaine d’équipements pour lesquels il n’existait pas d’autres sources de financement, dont un champ visuel (36 000 $). Une somme de 9000 $ a aussi été remise à la Maison du Bouleau Blanc.

De plus, la Fondation rappelle s’être engagée en février dernier à investir plus de 1 M $, dont 618 000 $ pour l’achat d’équipements qui étaient identifiés au 31 août, notamment des fournitures et des équipements au bloc opératoire (340 000 $) ainsi qu’un laveur décontaminateur et un chariot de stérilisation (91 000 $). S’ajoutent les 400 000 $ qu’elle souhaite injecter dans le projet visant à doter l’hôpital d’Amos d’un appareil d’imagerie à résonance magnétique (IRM) fixe, lequel bénéficiera à toute la population régionale.

«C’est justement le type de dossier qui cadre parfaitement avec la mission de votre fondation. En d’autres mots, elle se veut un outil pour financier un projet, offrir un ajout à un équipement dont la population de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec pourrait bénéficier et qui aurait été tout simplement impossible autrement. Votre fondation est là pour faire et apporter une réelle différence», a fait valoir Dr Robert Adam, président d’honneur de la Fondation hospitalière, qui parle d’une année exceptionnelle.

Des dons de 168 000 $

Pour sa part, le président Yves Roy a souligné que les revenus de dons totalisaient plus de 168 000 $ au cours du dernier exercice. Pas moins de 91 000 $ sont des dons spécifiques, 52 000 $ proviennent des relances annuelles, 13 000 $ des dons versés par d’ex-patients, 8000 $ de dons in memoriam et près de 4000 $ de l’activité de financement L’Auto-Santé de Trudel Automobile.

«Au sujet des dons spécifiques, il est important de retenir qu’en date du 31 août 2019, votre fondation disposait de près de 800 000 $ pour le financement d’équipements précis, dont plus de 348 000 $ pour un équipement de résonance magnétique. Pour chacun de ces dossiers, le conseil d’administration s’assurera que les projets en découleront correspondront, entre autres, à des priorités établies par les responsables de l’hôpital d’Amos et en l’absence d’un financement du gouvernement», a précisé M. Roy.

Les placements de la Fondation hospitalière ont quant à eux généré 93 000 $ en revenus lors de la dernière année.

 

Les objectifs de la Fondation

- Améliorer les soins à nos malades et nos accidentés

– Éviter les transferts de malades et des accidentés à l’extérieur

– Favoriser la venue et la rétention de médecins

– Favoriser la venue et la rétention du personnel hospitalier

– Aider le développement de la traumatologie et autres spécialités locales

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média