Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 janvier 2020

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Aventure newyorkaise en noir en blanc sur scène

La pièce «Docile» veut faire réfléchir sur l’abus de pouvoir envers les femmes

Docile

©Photo tirée de Facebook

Malgré la couleur de l’affiche, la pièce «Docile» sera présentée complètement en noir et blanc.

La compagnie Le Petit Théâtre du Nord visitera l’Abitibi-Témiscamingue avec sa plus récente présentation, la pièce «Docile». Les spectateurs seront transportés dans une ambiance de cinéma noir et blanc des années soixante dans le style des films d’Alfred Hitchcock.

«Docile, c’est l’histoire d’un couple qui aspire au rêve américain, a raconté Mélanie St-Laurent, directrice générale de la compagnie théâtrale. Ils seront approchés par une compagnie de cosmétiques de New York. Leur aventure se transformera en quelque chose qu’ils n’avaient pas prévu.» 

L’intrigue se déroule dans les années 1960, à une époque où l’homme décidait, représentait l’autorité familiale et où la femme n’avait que très peu de pouvoir. 

«La pièce a une saveur à la Hitchcock dans le sens où elle se passe dans un visuel en noir et blanc, a souligné Mme St-Laurent. Tout est en noir et blanc, autant les décors que les costumes. Même nous, les comédiens, nous sommes maquillés en conséquence.» 

Le public se fait donc plonger dans une atmosphère unique. 

#Metoo 

Écrite avant la venue du mouvement #Metoo, la pièce soulève des questions sur les abus de pouvoir de certains hommes et le traitement que certains réservent aux femmes. D’ailleurs, bien qu’elle ne soit pas interdite aux enfants, la pièce s’adresse plutôt à un public adulte. 

«En traversant le temps, maintenant, on voit que la réception de certains personnages n’est pas prise aussi à la légère qu’elle pouvait l’être avant, a souligné Mélanie St-Laurent. Avant, les blagues misogynes ou le traitement qu’on réservait aux femmes pouvaient être pris à la légère, ce qui n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Donc, même si ça se passe il y a plusieurs années, c’est vraiment d’actualité parce qu’on peut voir les changements qui se sont produits depuis le temps et le travail qu’il reste encore à faire.» 

La pièce «Docile» sera présentée le mercredi 15 janvier au Théâtre Télébec de Val-d’Or et le lendemain au Théâtre du Cuivre de Rouyn-Noranda. Les billets sont disponibles via la plateforme Ticketacces.net. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média