Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

04 février 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Affaire Duguay/Taillefer: les citoyens jettent l’éponge face à Pierre Corbeil

Le groupe ne reviendra plus au conseil de ville

Martin Plourde

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Martin Plourde fut le premier citoyen à prendre la parole au conseil de ville de Val-d’Or, en décembre 2019, concernant l’affaire Duguay/Taillefer.

Après avoir questionné sans succès le maire pendant cinq séances du conseil municipal, les membres du groupe Sandra Gaudet - La population exige des réponses ont décidé de ne plus se présenter devant Pierre Corbeil et les autres élus municipaux.

Les porte-paroles du groupe, qui se sont présentés pour la dernière fois à la séance du conseil de ville de Val-d’Or lundi soir, se disent déçus des réactions de la Ville dans ce dossier. Pour eux, il est temps d’aller concentrer leur énergie ailleurs. «On tire la ‘’plug’’, mentionne Martin Plourde, l’un des porte-paroles. On considère que s’ils avaient eu à comprendre, ce serait fait après cinq présences aux séances du conseil. Il n’y a rien à tirer de là.» 

Les citoyens réclament toujours à la Ville qu’un règlement à l’amiable soit favorisé dans la poursuite opposant Hugues Duguay et Billy Taillefer contre la municipalité, le Procureur général du Québec et la Sûreté du Québec. Le groupe souhaite aussi que Val-d’Or prenne position pour favoriser l’ouverture d’une enquête publique afin démasquer le vrai meurtrier de Sandra Gaudet, assassinée en 1990. «Nous sommes très déçus de l’administration publique, lance Martin Plourde. On ne s’attendait pas à ça, qu’ils (les élus municipaux) se défilent et se cachent.» 

Respecter la justice 

Pour sa part, Pierre Corbeil a rappelé qu’il vaut mieux laisser la justice suivre son cours, en rappelant que la municipalité ne s’oppose pas nécessairement à une entente hors cours et que plusieurs citoyens croient en leur bonne volonté. 

«La Ville a toujours favorisé un déroulement et un avancement efficace des dossiers de M. Duguay et M. Taillefer, assure le maire. Nous avons également reçu les commentaires de nombreux citoyens de Val-d'Or qui nous appuient dans nos démarches et qui font confiance au tribunal qui examinera la poursuite civile devant la Cour supérieure de façon impartiale et indépendante, cet automne.» 

Rappelons que le Procureur général du Québec, la Sûreté du Québec et la Ville de Val-d'Or ont choisi de contester les demandes de Hugues Duguay et Billy Taillefer. «Cette décision n'a pas été prise à la légère et nous avons entendu les préoccupations des citoyens, mais je les invite à attendre le jugement du tribunal», conclut Pierre Corbeil. 

Prochaines actions 

Pour sa part, le groupe de citoyens concentrera ses efforts à la préparation de la marche du 14 mars ainsi qu’auprès du ministre Pierre Dufour. De plus, le groupe a remis en ligne sa pétition en attendant qu’un membre de l’Assemblée nationale la dépose. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média