Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 février 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La liaison Amos-Rivière-Héva sera hebdomadaire

Autobus Maheux réduit le service

Autobus Maheux

©Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Autobus Maheux réduira considérablement la fréquence de ses trajets entre Amos et Rivière-Héva à compter du 17 février.

Le transporteur régional assurait normalement la liaison aller-retour Amos - Rivière-Héva deux fois par jour du lundi au vendredi. À compter de cette semaine, cette fréquence passe à seulement une fois par semaine, le jeudi, avec un départ d’Amos à 13h et un départ de Rivière-Héva à 14h.

Si les MRC de la région ont accepté de soutenir le maintien de la plupart des liaisons intra régionales, ce ne fut pas le cas pour le trajet Amos – Rivière-Héva cette année. Autobus Maheux a donc déposé en novembre une demande de réduction de services sur cette liaison auprès de la Commission des transports du Québec, qui l’a autorisée le 5 février.

L’entreprise a fait valoir qu’elle devait rationaliser ses opérations afin de permettre la poursuite du service offert sur ce parcours interurbain. Selon un document déposé au dossier, au cours de la période du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, les dépenses encourues pour le maintien de ce trajet dépassent largement les revenus générés. Au 31 mars 2019, cette liaison comptait en moyenne 2,3 passagers par aller simple.

À la Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi, on est à la fois déçu et compréhensif face à la décision du transporteur régional. «Toute baisse de services en région, quel qu’elle soit, n’est jamais perçue de façon favorable. La demande n’était pas suffisante pour l’offre malheureusement. Autobus Maheux demeure un service important en région. Nous espérons que ce réajustement sera favorable à l’entreprise malgré le fait qu’il entrave la récurrence des services offerts aux entreprises et gens d’ici», a commenté la présidente Mariane Michaud.

Refus en novembre

En novembre dernier, la Ville d’Amos avait accepté d’injecter 10 000 $ dans le financement de la liaison Val-d’Or – Matagami via la MRC Abitibi. La MRC Vallée-de-l’Or et l’Administration régionale de la Baie-James ont aussi accepté de verser la même somme, ce qui a permis d’obtenir 90 000 $ du Programme d’aide au développement du transport collectif du ministère des Transports pour une subvention totale de 120 000 $. En revanche, Amos a refusé cette fois-ci de débourser 12 500 $ pour la liaison avec Rivière-Héva.¸

Le maire d’Amos et préfet de la MRC Abitibi Sébastien D’Astous avait alors exprimé l’importance que Québec mette en place une solution avec un financement durable pour assurer le maintien du transport collectif dans les régions. «On ne peut pas continuer à financer des lignes comme ça», avait-il affirmé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média