Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 février 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Un enclos pour protéger les caribous de Val-d’Or

De nouvelles mesures de Québec afin de sauvergarder la harde

Caribous

©Photo - Archives

On comptait 18 caribous à Val-d’Or en 2016 et on en a répertorié seulement sept lors d’un récent inventaire.

Le gouvernement provincial a annoncé, ce lundi, de nouvelles mesures qu’il qualifie d’exceptionnelles pour protéger la harde de caribous de Val-d’Or. 

Selon de récents inventaires réalisés en collaboration avec le Conseil de la nation algonquine de Lac-Simon, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs soulignait que seulement sept caribous ont été observés alors que la population était évaluée à 18 individus en 2016. 

Ainsi, afin de protéger ces animaux, de nouvelles mesures seront adoptées. Tout d’abord, le moratoire sur les coupes forestières dans l'habitat faunique des caribous de la population de Val-d'Or sera prolongé jusqu'à l'adoption de la stratégie sur les caribous forestiers et montagnards. 

«Au cours des prochaines semaines, nous mettrons en œuvre des mesures exceptionnelles pour mettre à l'abri, dans un premier temps, les caribous de la population de Val-d'Or, et évaluer les actions à mener d'ici le dévoilement de la méta-étude et le dépôt de la stratégie»  - Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec 

Ensuite, les caribous seront mis en enclos temporairement, au cours des prochaines semaines, pour assurer leur survie en les mettant à l'abri des prédateurs. Notons qu’un nouvel enclos de plus grande taille pour améliorer le confort des bêtes sera aménagé en juin 2020. 

De plus, Québec promet la poursuite du processus de la méta-étude faite en collaboration avec un consortium de scientifiques universitaires, qui sera livrée en mars 2021, et la réalisation, d'ici l'automne, d'une évaluation des différentes options, sur la base des connaissances disponibles, afin de fournir les pistes de solutions envisageables pour les hardes de caribous des régions de Val-d'Or, de Charlevoix et de la Gaspésie. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média