Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 février 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Gisement d’or de classe mondiale à Quévillon

Le gîte Windfall contient désormais plus de cinq millions d’onces d’or

Osisko_Windfall_echantillonnage_vrac

©Minière Osisko

L’échantillonnage en vrac réalisé à Lynx a donné des résultats supérieurs aux attentes.

Avec un potentiel maintenant évalué à plus de cinq millions d’onces à Windfall, Minière Osisko a rempli sa promesse de révéler un gisement d’or de classe mondiale dans le camp minier de Lebel-sur-Quévillon.

Depuis la découverte de la zone Lynx dans le gîte Windfall, en 2016, la société avait toujours déclaré qu’elle était certaine d’avoir sous la main un gisement d’or de classe mondiale. La mise à jour des ressources minérales, publiée le 20 février 2020, lui ont donné officiellement raison.

Le nouveau calcul fait désormais état d’un potentiel global de 5 144 000 onces d’or. Il s’agit d’un bond de plus de 56 % par rapport à la précédente estimation, qui était de 2 901 000 onces d’or, et de près de 220 % si on le compare avec les 1 608 000 onces d’or de la première évaluation, réalisée en novembre 2014.

L’or est réparti comme suit: 1 206 000 onces indiquées à une teneur de 9,1 grammes par tonne de minerai (g/T Au) dans 4,1 millions de tonnes de minerai ainsi que 3 938 000 onces présumées à 8,4 g/T Au dans 2,3 millions de tonnes. Jusqu’alors, les teneurs étaient respectivement de 7,85 et 6,70 g/T Au.

Un œil de lynx pour trouver de l’or

La majorité des ressources minérales de Windfall sont regroupées dans le secteur Lynx, qui lui-même comprend cinq zones distinctes. Le reste est réparti à peu près également entre les secteurs Underdog et Principal.

«Le récent échantillonnage en vrac réalisé à Lynx, dont les résultats ont été publiés à la mi-décembre 2019, présentent aussi des teneurs en or supérieures à celles prédites par le modèle et ont livré un taux de récupération de l’or plus élevé qu’anticipé, a précisé le PDG de Minière Osisko, John Burzynski, par voie de communiqué. La découverte Triple 8, à environ 1500 de profondeur, n’a pas été intégrée à l’estimation actuelle, mais présente un excellent potentiel d’ajouter un nombre significatif d’onces en poursuivant le forage.

Jusqu’à plus de 2,5 km sous terre

À cet effet, 19 foreuses continuent de s’activer à l’est de Lebel-sur-Quévillon afin de convertir les ressources minérales en vue de l’étude de faisabilité. Les résultats s’ajouteront aux 1 101 008 mètres forés à ce jour à Windfall, dont 918 273 mètres l’ont été par Minière Osisko dans pas moins de 2280 sondages, entre octobre 2015 et le 3 janvier 2020.

«Les ressources minérales actuelles couvrent une zone qui s’étend jusqu’à 1200 mètres sous la surface, a précisé M. Burzynski. Cependant, nous avons obtenu de fortes indications comme quoi le système aurifère Windfall pourrait s’étendre jusqu’à plus de 2500 mètres de profondeur.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média