Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

01 mars 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Le «fly-in/fly-out» source de problèmes de santé psychologiques

Cette forme particulière de travail comporterait aussi des aspects positifs

PR-Minesflyinflyout

©Photo Goldcorp

La mine Éléonore de Newmont (anciennement de Goldcorp) figure parmi les rares mines québécoises qui recourent actuellement au navettage aérien.

Le navettage aérien («fly-in/fly-out») mis en place par certaines sociétés minières pour opérer les mines du Nord québécois pourrait contribuer à l’émergence de problèmes de santé psychologique chez plusieurs mineurs.

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s’est récemment penché sur la question. Comme cette pratique est encore relativement peu fréquente au Québec, l’INSPQ a analysé des écrits scientifiques traitant principalement de l’Australie, un pays où ce mode de gestion de la main-d’œuvre minière est présent depuis les années 1970, ainsi qu’une thèse ontarienne. Ces études, au nombre de 13, couvraient la période du 1er janvier 2005 au 20 mars 2017.

Beaucoup de fatigue et d’isolement

Il ressort de cet examen que la fatigue est le plus important thème abordé par les travailleurs. Dans une proportion de 45 %, les répondants auraient déclaré être souvent très fatigués, tandis que 70 % ont mentionné éprouver des problèmes de sommeil.

Cette fatigue est associée aux longues heures de travail quotidiennes et à des cycles où le nombre de jours de travail consécutifs dépasse celui des jours de repos (par exemple, des cycles 21/14 ou 14/7). L’INSPQ a d’ailleurs noté que plus le ratio entre périodes de travail et périodes de congé est élevé, plus les travailleurs sont à risque de développer un trouble de santé psychologique sévère pouvant même aller jusqu’à la dépression et au suicide.

Le style de vie très particulier qui découle du navettage aérien, avec de longues et fréquentes périodes d’éloignement de la famille et des proches, peut également contribuer à un sentiment d’isolement chez les travailleurs miniers.

Parfois, il est aussi source de conflits conjugaux et d’inquiétudes chez les travailleurs. Le fait de se sentir loin de sa famille, surtout lorsqu’une urgence survient, le manque de participation active à la vie familiale et l’incapacité à conserver une routine de vie stable peuvent engendrer de la détresse. Chez les célibataires, certains ont exprimé des difficultés à maintenir des relations personnelles, ce qui dégraderait leur vie sociale.

Des impacts positifs

Tout n’est cependant pas si noir. Selon les études colligées par l’INSPQ, le travail minier qui recourt au navettage aérien ferait aussi apparaître une forme particulière de soutien social entre collègues. En raison de leur proximité durant de longues périodes, il serait ainsi fréquent que des travailleurs veillent les uns sur les autres et se confient sur leurs difficultés personnelles.

De plus, grâce à la disponibilité des technologies de communication, il est plus facile pour les travailleurs loin de leur domicile de contacter plus fréquemment leurs proches, ce qui contribue à briser l’isolement.

Des solutions faciles à reproduire

Afin de réduire l’ampleur des impacts négatifs et maximiser le volet positif, l’INSPQ estime que plusieurs solutions mises de l’avant dans les études australiennes pourraient s’appliquer au contexte minier québécois.

Parmi celles-ci figurent la mise en place de pratiques qui encouragent le soutien social, notamment le parrainage des nouveaux employés par des collègues plus expérimentés. L’ampleur des problèmes de fatigue excessive pourrait quant à elle être réduite par une révision de la durée des cycles et du nombre d’heures de travail consécutives. Enfin, une plus grande autonomie dans la réalisation de leurs tâches pourrait accroître le sentiment de valorisation et de fierté chez les travailleurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média