Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

03 mars 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Le MÉNE en action dans les prochaines semaines

Conférences sur les changements climatiques

MÉNE conférences changer de cap

©gracieuseté - Christophe Lower

Le MÉNE présentera notamment la tournée Changer de cap, qui proposera des projets novateurs à travers sept capsules vidéo produites l’automne dernier.

Les changements climatiques seront au cœur des prochaines actions et activités du Mouvement étudiant pour la nature et l’environnement (MÉNE) du campus d’Amos du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

D’abord, le public est convié le 11 mars dès 17h au Café-In du campus d’Amos pour le passage de la tournée Changer de cap, qui propose des mesures à prendre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter le réchauffement planétaire. «Ce sont des finissants du programme de maîtrise en gestion de l’innovation sociale de HEC Montréal. Ils suggèrent des solutions exemplaires pour se loger, se déplacer, se nourrir, s’outiller, s’entraider et se mobiliser pour réduire notre empreinte carbone», explique Justine Corriveau, porte-parole de MÉNE.

Initié par Les Productions du Rapide-Blanc, le projet a reçu un financement de 150 000 $ du ministère de l’Environnement et du Changement climatique. Cinq diplômés de HEC Montréal ont parcouru le Québec avec une caméra l’automne dernier, à la recherche de projets novateurs. Dans une tournée des cégeps du Québec, ils présentent maintenant leur série de sept capsules, partagent leur expérience et encouragent les cégépiens à passer à l’action. Le fruit de leurs rencontres, qui se déroulent dans un espace participatif, sera partagé à la fin mars avec le public.

Jour de la Terre

Les membres du MÉNE préparent aussi des conférences dans le cadre du Jour de la Terre, le 22 avril, à 19h, toujours au Café-In du campus d’Amos. On pourra y entendre le professeur Miguel Montoro de l’UQAT et le chercheur Guillaume Grosbois, de l’Université des sciences agricoles de Suède. «L’agente de liaison Sophie Laliberté sera aussi présente. Il sera notamment question des effets des changements climatiques sur la forêt boréale québécoise, un sujet qui nous touche directement ici dans la région», précise Justine Corriveau.

 

Semaine de la transition énergétique

Le Mouvement étudiant pour la nature et l’environnement travaille aussi à l’organisation d’activités d’éducation et de sensibilisation pour la Semaine de la transition énergétique, qui aura lieu du 30 mars au 3 avril. «Le but, c’est d’informer les gens, alors on parle de conférences, de kiosques, etc.», souligne sa porte-parole, Justine Corriveau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média