Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 mars 2020

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Val-d'Or échappe un gain sur des erreurs de concentration

Un autre court passage à vide brise les Foreurs

Tigres Victoriaville - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Jérôme Gravel a ouvert la marque pour les Tigres en deuxième période.

HOCKEY JUNIOR - Comme ç’a été le cas la veille contre Sherbrooke, une séquence de 10 minutes plus difficile aura privé les Foreurs de deux importants points alors que les Tigres de Victoriaville en ont profité pour inscrire quatre buts et se sauver avec une victoire de 4 à 2, au Colisée Desjardins.

Après une première période sans but, la troupe de Louis Robitaille a ouvert la machine lors des dix premières minutes de l’engagement médian pour marquer tous ses filets de la soirée.

Le tout a débuté lorsque le défenseur Jérôme Gravel (19) a figé Jonathan Lemieux à l’aide d’un tir haut d’un angle pas facile près du masque pour ouvrir la marque dès la 63e seconde.

La réplique des Foreurs ne s’est toutefois pas fait attendre lorsque Nicolas Ouellet (28) a accepté la passe de Justin Robidas pour célébrer son retour au jeu en faisant 1 à 1. L’égalité a duré l'équivalent de quelques secondes lorsque Samy Paré (6) a profité d’un surnombre pour habilement faire dévier un relais d’un coéquipier.

Par la suite, des erreurs de couverture défensive ont permis aux locaux d’accentuer leur avance par l’entremise d’Olivier Pouliot (1er dans la LHJMQ) et de Conor Frenette (14).

«Nos quatre buts accordés sont dans un laps de neuf minutes environ. Le reste du match, on ne donne rien ou presque et on n’a pas été capable de se recentrer aussitôt qu’on a donné un but», commente Daniel Renaud.

«La partie est tellement une question de momentum et c’est ça qui va falloir apprendre à gérer. Ce qui est fait est fait, il faut se concentrer sur la prochaine présence», souligne l'entraîneur.

Edouard St-Laurent (13) a réduit la marque avec trois minutes à faire au temps réglementaire grâce à un bon tir des poignets qui a battu Nikolas Hurtubise dans le haut du filet. Sur la séquence, Justin Robidas a obtenu une deuxième mention d’aide.

@ST:Le trou se creuse

@R:Ce passage à vide de quatre défaites vient de compliquer passablement les choses pour le vert et or au classement. En plus de ce revers des Foreurs face aux Tigres, les Huskies de Rouyn-Noranda et l’Armada de Blainville ont tous deux remporté leur duel de la journée. Au final, le vert et or peut pratiquement dire adieu au championnat de la division, lui qui accuse maintenant 10 points de retard sur l’Armada avec six rencontres à disputer.

Du côté du quatrième et dernier rang donnant accès à l’avantage de la glace pour le premier tour des séries, les Huskies ont cinq points de priorité sur leur rival de la 117 avec six rencontres à faire des deux côtés.

«Comme j’ai toujours dit, qu’on finisse quatrième, cinquième, sixième ou septième, tout le monde peut battre tout le monde. L’important sera c’est de bâtir sur ce qu’on veut faire», lance sans hésitation Renaud.

Reste que cette situation rend le dernier duel de la guerre de la 117 des plus intéressants alors que les Rouynorandiens seront au Centre airCreebec, mardi. Une bonne occasion pour les Foreurs de faire table-rase sur cette fin de semaine.

«On va revenir aux petites heures du matin avec le voyagement et le changement d’heure. On aura une pratique lundi pour s’assurer d’être ‘’sharp’’ pour nos partisans», énumère l'instructeur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média