Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

11 mars 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Un deuxième concert pour MagnificAT

L’an dernier, 350 personnes y ont assisté

MagnificAT

©Gracieuseté - René Lacasse

Le chœur MagnificAT fait référence aux termes magnifique et AT pour l’Abitibi-Témiscamingue.

Après le succès retentissant de son premier concert l’an dernier, alors que 350 personnes y avaient assisté, le chœur MagnificAT propose un second spectacle, le 15 mars prochain à l’église Saint-Sauveur de Val-d'Or, aux couleurs des mélodies du compositeur Karl Jenkins. 

Composé de 20 choristes accompagnés de 12 musiciens professionnels et élèves du Conservatoire de Val-d'Or, MagnificAT présentera l’œuvre Stabat Mater du compositeur originaire du Royaume-Uni. «Le Stabat Mater est une œuvre d’une grande intensité émotionnelle et méditative, mais pas simpliste», indique la directrice artistique Sylvie Germain. 

Parmi les musiciens présents, on comptera Bertrand Lessard à la flûte traversière, Louise Arpin et Julie Hébert au violon, Ginette Robert à l’alto, Dominic Bérubé au violoncelle, Peggy Tong Bennett à la contrebasse, Denis Lamontagne au cor, David Stylenko au saxophone soprano ainsi que Vincent Crépeault et Valérie Roy aux percussions. À cela s’ajoute la pianiste Ekaterina Mikhaylova-Tremblay, qui participera aussi au concert. 

«L’un de nos buts est de rendre la musique classique accessible pour tous, précise Sylvie Germain. Il y a plusieurs genres différents et assister à un concert est une expérience unique. L’on ressent davantage d’émotions en admirant les musiciens et les choristes à l’œuvre en personne.» 

Afin d’attirer des spectateurs de tous les âges, le spectacle sera gratuit pour les moins de 18 ans. Pour les adultes, le billet se vendra au coût de 20 $. 

Gala Rayon C 

Le chœur MagnificAT sera également à l’honneur lors du prochain Gala Rayon C, alors que le groupe est en nomination dans la catégorie de la Réalisation de l’année. «Nous sommes tous très fiers et honorés, souligne Sylvie Germain. Je dois avouer que ça m’a prise par surprise, surtout considérant que notre chœur est plutôt nouveau.» 

Le gagnant sera dévoilé lors de la cérémonie des Prix culturels de Val-d'Or, le 24 mars prochain. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média