Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 mars 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

On garde le cap au Festival d’humour

Mariana Mazza

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Mariana Mazza, lors de l'édition 2019 du Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue.

Au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, un événement qui attire des milliers de personnes à chaque année à la Cité de l'Or de Val-d'Or, on a toujours l’intention, du moins jusqu’à nouvel ordre, de présenter la 23e édition tel que prévu, du 7 au 12 juillet prochains.

«Nous gardons le cap pour l’instant, mais on suit bien sûr avec intérêt l’évolution de la situation (la lutte à la propagation du Coronavirus), mentionne Robert-André Adam, président du Festival d’humour.

«Nous avons investi beaucoup de temps et d’argent dans l’organisation de cette édition, on a toujours l’intention de procéder, sauf que l’on va agir en bon citoyen. La santé et la sécurité de nos festivaliers, de nos bénévoles et de nos artistes demeurent la priorité», ajoute-t-il.

Est-ce à dire que les organisateurs du Festival d’humour pourraient éventuellement envisager un report de la 23e édition? «On verra, à mesure que la situation évolue, mais on ne parle pas de report ou d’annulation pour le moment. Aujourd’hui (le mercredi 25 mars), rien ne nous indique encore que l’on doit reporter l’événement, répond M. Adam.

«Avec les mesures mises en place par le gouvernement Legault (pour contrer la pandémie), j’ai bon espoir que l’on s’en sera sortis dans trois mois et demi, que la situation se sera résorbée. Et les gens auront justement besoin d’un festival comme le nôtre pour se distraire et se changer les idées», affirme-t-il.

C’est la grâce qu’on se souhaite tous.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média