Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

31 mars 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un paramédic de Dessercom testé positif à la COVID-19

L’entreprise a ouvert une enquête interne pour déterminer à quel moment il aurait contracté le virus et dans quelles circonstances

Ambulance_Abitemis

©Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Un paramédic d’Ambulances Abitémis a été placé en isolement à la maison après avoir obtenu un diagnostic positif de COVID-19.

Tard dans la soirée du 30 mars, l’entreprise Dessercom de Lévis, propriétaire des Ambulances Abitémis, a annoncé qu’un paramédic de sa division en Abitibi-Témiscamingue avait été déclaré positif à la COVID-19. Il serait depuis en isolement à la maison et se porterait bien.

«Le paramédic concerné travaillait dans la MRC de Rouyn-Noranda, a précisé Francis Brisebois, coordonnateur aux communications de Dessercom. Nous avons rapidement ouvert une enquête interne pour déterminer avec exactitude à quel moment il aurait contracté le virus et dans quelles circonstances. À partir de là, nous pourrons déterminer s'il a été en contact avec des patients lors d'interventions et contacter ces derniers pour les informer des mesures à prendre.»

Trois paramédics qui avaient côtoyé leur collègue infecté au cours des derniers jours ont été placés en isolement préventif. Au total, 10 employés de Dessercom ont ainsi dû se plier à cette mesure de sécurité, notamment en raison d'un voyage à l'étranger ou d'un contact étroit avec une personne infectée. M. Brisebois s'est cependant voulu rassurant: la région ne court aucun risque de découverture ambulancière à l'heure actuelle. «Notre plan de contingence prévoit un possible recourt à des étudiants en soins paramédicaux ou des paramédics retraités, mais nous ne sommes pas encore rendus là», a-t-il indiqué.

En date du 31 mars, des interventions avaient été effectuées par des paramédics de Dessercom auprès de 16 cas suspectés ou confirmés en Abitibi-Témiscamingue.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média