Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

13 mai 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Récompensés pour leurs initiatives environnementales

Les élèves de l'école alternative Harricana remportent 20 000 $

École alternative Harricana jardins

©gracieuseté

L’école alternative Harricana propose notamment des activités de jardinage où les légumes sont utilisés pour préparer des lunchs et des collations à la rentrée des classes.

Les 80 élèves de l’école alternative Harricana ont de quoi être fiers. Leurs efforts remarquables en matière de développement durable et leurs initiatives environnementales leur ont valu un prix de 20 000 $ qui leur permettra de poursuivre leur élan écologique.

L’école alternative amossoise est en effet l’un des 20 établissements gagnants au Canada dans le cadre du concours «Donne des super pouvoirs à ton école» de Bureau en Gros, qui comptait plus de 500 participants. Le prix doit servir à faire l’acquisition de produits technologiques facilitant la connexion entre les étudiants et les enseignants lors des classes en ligne.

«Ce sont des parents qui m’avaient parlé de ce concours. On a vraiment adopté un virage qui s’inscrit dans le mouvement zéro déchet. Chaque fois qu’on réalise une activité, on y pense. Par exemple, quand on organise un rassemblement pour un repas ou une fête, les enfants apportent de la vaisselle réutilisable. Ça cadre parfaitement avec notre vision, qui est Une école engagée et créative, où les élèves se réalisent. Alors, quand on a vu le concours arriver, on s’est dit que ça représentait vraiment notre école», explique la directrice Manon Belzile.

Une communauté scolaire

Ce n’est pas tout. Plusieurs activités sont orientées vers le développement durable et la conscience écologique. «Juste l’an dernier, on a réalisé des sacs à collation réutilisables avec tous les élèves de l’école. Ce sont eux qui les ont conçus et cousus. On travaille aussi beaucoup en collaboration avec Écolovrac, du Fil pour la terre, etc. Et nos élèves participent en grand nombre lors du Marché des jeunes entrepreneurs chaque année, où l’on vend beaucoup d’articles faits à la main», précise Mme Belzile.

«On a déjà un certain nombre de tablettes électroniques à l’école, mais on va en profiter pour en ajouter» - Manon Belzile

Cette volonté vient des élèves eux-mêmes, mais aussi de leurs parents. La pomme ne tombe jamais bien loin du pommier, dit l’expression. «L’école alternative, c’est une communauté. On en est à notre quatrième année, et l’âme d’une telle école se développe graduellement. Cette préoccupation environnementale existe aussi chez nos parents. Les jardins communautaires qu’on a aménagés il y a quelques années, c’était une initiative des parents. Nous avons neuf comités où ils sont représentés, dont le comité Éco-Terre qui chapeaute toutes les initiatives en lien avec l’environnement», fait valoir la directrice.

Un pas de plus

Les élèves et l’équipe école profiteront de ce prix de 20 000 $ pour pousser encore plus loin leur volonté écologique. «Ce qu’on veut, c’est se doter de plus de tablettes électroniques et d’outils technologiques pour réduire notre utilisation des crayons et du papier. C’est dans ce sens-là qu’on va investir notre prix», conclut Manon Belzile.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média