Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

19 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert jusqu’à nouvel ordre

L’Abitibi-Témiscamingue et la Jamésie s’ajoutent aux territoires concernés par cette mesure

Sopfeu_avion

©Archives

Depuis le 19 mai et jusqu’à nouvel ordre, il est interdit d’allumer des feux à ciel ouvert en Abitibi-Témiscamingue et en Jamésie.

Depuis le mardi 19 mai et jusqu’à nouvel ordre, il est interdit d’allumer des feux à ciel ouvert sur les territoires de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Jamésie.

Appuyé par la Sopfeu, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé de modifier le territoire touché par cette interdiction en raison des conditions météorologiques qui ont évolué et de la disparition du couvert de neige. La décision s’applique aux cinq MRC de l’Abitibi-Témiscamingue et à tout le territoire de la Jamésie jusqu’au 50e parallèle, au nord de Matagami. La portion qui s’étend à l’est de Miquelon, Desmaraisville et Waswanipi, à compter du 49e parallèle, est cependant exclue de cette zone.

«Dans les conditions actuelles, il est facile de perdre rapidement le contrôle de feux allumés lors du nettoyage printanier des terrains, a expliqué la Sopfeu. Plus de la moitié des incendies survenus depuis le début du printemps ont été causés par la perte de contrôle d’un brûlage de rebuts ou de matières résiduelles faits par des résidents.»

La nouvelle interdiction vise également à préserver la capacité opérationnelle de la Sopfeu et des services de sécurité incendie des municipalités des deux régions pendant la pandémie de COVID-19 en limitant les risques de propagation du virus lorsque des pompiers répondent à des alertes.

En date du 19 mai, la Sopfeu avait répertorié 200 incendies dans le territoire sous protection intensive. La moyenne sur 10 ans pour cette date est de 126 incendies. Depuis le début de l’année, un seul incendie s’est déclaré en Abitibi-Témiscamingue et en Jamésie. C’était le 1er mai, à l’est du Parc national d’Opémican au Témiscamingue. Le feu, d’une superficie évaluée à 0,1 hectare, avait été allumé accidentellement par des randonneurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média