Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

20 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Les rassemblements extérieurs à nouveau permis

Les gens devront cependant respecter plusieurs conditions très sévères

feu extérieur

©Pixabay

Les rassemblements extérieurs comprenant pas plus de 10 personnes en provenance d'un maximum de trois cellules familiales différentes seront à nouveau autorisés à compter du 22 mai.

Avec l'approche des beaux jours, il sera de nouveau possible d'organiser des rassemblements extérieurs restreints, mais les gens devront respecter plusieurs conditions très sévères.

«La Santé publique nous a donné le feu vert. Après deux mois de confinement, on était rendu là», a déclaré la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, lors du point de presse du 20 mai. La décision sera effective à compter du vendredi 22 mai. Plusieurs conditions très sévères devront cependant être respectées afin d'éviter une recrudescence des cas de COVID-19. «Si jamais nous devions observer de nouvelles éclosions, nous ferons marche arrière», a prévenu Mme Guilbault.

Les rassemblements extérieurs, que ce soit par exemple dans la cour d'une maison ou dans un parc, ne devront pas inclure plus de 10 personnes et devront comprendre des gens en provenance d'un maximum de trois cellules familiales différentes. Par exemple, une famille pourrait accueillir deux autres familles chez elles, mais pas plus. Ou des enfants provenant de trois familles différentes pourraient jouer ensemble, mais toujours dehors. Il faudra aussi continuer de respecter la distance de deux mètres entre chaque personne de familles différentes. Évidemment, les gens qui vivent tous sous le même toit sont exclus de cette règle.

«Les rassemblements intérieurs demeurent interdits jusqu'à nouvel ordre, mais nous sommes évidemment conscients que les personnes devront, par exemple, aller à la toilette ou entrer à l'intérieur changer la couche d'un enfant, a nuancé Geneviève Guilbault. Ce n'est toutefois pas le temps de relâcher nos efforts.»

Publicité

Défiler pour continuer

Réouverture des salons de coiffure et des dentistes

Plus tard dans la journée, le gouvernement devrait aussi annoncer la réouverture des services de soins de santé privés, par exemple les cabinets de dentiste, ainsi que toutes les entreprises de soins corporels et esthétiques, dont les salons de coiffure. Pour l'Abitibi-Témiscamingue, la date pour cette réouverture a été fixée au 1er juin. «Nous savons que c'était une préoccupation pour un nombre croissant de personnes», a mentionné la vice-première ministre.

L'habitude de porter un masque

Mme Guilbault a par ailleurs invité de nouveau la population à porter un couvre-visage lorsqu'on sort de chez soi. «Nous savons que c'est loin d'être un réflexe pour bien des gens, mais il faut prendre cette habitude, en tout cas pour les prochaines semaines, particulièrement lorsqu'on se rend dans un endroit public et qu'on sait qu'il ne sera pas possible de respecter la distanciation sociale de deux mètres», a-t-elle précisé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média