Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 mai 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Surplus de 922 000 $ pour Val-d'Or: «Une situation financière adéquate»

Pierre Corbeil

©Photo Le Citoyen/Archives - Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil.

La Ville de Val-d’Or a déclaré un surplus d’exercice de 922 741 $ pour l’année 2019, indique le rapport de la firme indépendante Deloitte déposé le 19 mai à l’assemblée régulière du conseil municipal.

Selon le rapport financier, Val-d’Or a généré ce surplus en enregistrant des revenus d’un peu plus de 60,4 millions $ contre des dépenses de 49,1 millions $, tout en affectant un montant de plus de 10,3 M $. En 2018, le surplus d’exercice de la Ville s’était élevé à un peu plus de 774 000 $.

En gros, Val-d’Or a accumulé quelque 3 millions $ de revenus de plus que prévu à son budget 2019 (de 57 millions $), et contracté 2,1 millions $ de plus que prévu en dépenses. «Les droits de mutation (hausse de 445 529 $) ainsi que les taxes complémentaires reliées aux nouvelles constructions et aux rénovations (hausse de 949 463 $) sont les deux principaux items expliquant les revenus supérieurs aux prévisions budgétaires», indique le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil.

Quant aux dépenses, elles ont notamment été plus élevées qu’anticipé au niveau du déneigement (453 000 $) et en raison de travaux imprévus de décontamination du terrain de l’ancien garage municipal (434 000 $) afin de répondre aux normes environnementales, relève M. Corbeil.

La Ville souligne par ailleurs ses investissements en immobilisations de 19,1 M $ en 2019, notamment dans la construction du Centre multisports Fournier, la réfection du chemin Baie-Carrière, la mise à niveau du puits principal et le développement de nouvelles rues dans le parc industriel. «Ces investissements comprennent certains projets qui seront réalisés en 2020, comme la phase 1 (de réfection) de la 3e Avenue et le prolongement du boulevard Forest», précise l’administration municipale.

Une dette de 79,1 M $

Concernant la dette de la Ville de Val-d’Or, elle s’élevait à 79,1 millions $ au 31 décembre 2019, incluant une somme d’un peu plus de 10,6 M $ de la quote-part de la MRC Vallée-de-l’Or. «Ça donne donc une dette nette de 69 M $, signale le maire Corbeil. Notre service de la dette correspond à 20% du budget de la Ville, ce qui est en fonction de nos objectifs.»

Dans l’ensemble, Pierre Corbeil qualifie «d’adéquate» la situation financière de la Ville de Val-d’Or. «Nous avons réussi à exercer un bon contrôle de nos dépenses, à part certains imprévus qui peuvent survenir pour une ville de notre taille avec un budget annuel d’environ 60 M $», a-t-il mentionné.

 

UN CONTEXTE "PRÉOCCUPANT"

Parlant de finances, Pierre Corbeil trouve «préoccupant» l’impact que la crise sanitaire et du même coup économique risque d’avoir sur la situation budgétaire de la Ville de Val-d’Or. «On ne peut pas encore le chiffrer, mais nous sommes à regarder combien ça nous coûte de plus pour opérer dans le contexte de la Covid-19, entre autres pour l’achat et l’installation de nouveaux équipements, a-t-il signifié.

"Nous allons suivre la situation de très près, car on veut éviter que ça se reflète sur le prochain compte de taxes des citoyens. Ils sont déjà directement touchés par la crise et on souhaite qu’ils n’écopent pas davantage. Pour cette raison, on voit le monde municipal se concerter pour dire aux gouvernements que nous aurons besoin d’un coup de pouce nous aussi», a raconté le maire Corbeil.

 

RÉOUVERTURES ANNONCÉES

Dans le contexte de déconfinement, la Ville de Val-d’Or a annoncé la réouverture de son hôtel de ville au public à compter du 25 mai, ainsi que la réouverture d’installations sportives comme la Forêt récréative et le pavillon d’accueil Kiwanis-Lemieux (22 mai), le terrain synthétique pour les corridors de marche/course seulement (22 mai) et les terrains de tennis extérieurs (25 mai). «Le fruit est mûr pour la réouverture, a affirmé Pierre Corbeil. À la Ville, on avait d'ailleurs pris les dispositions nécessaires qui nous auraient permis d’être prêts pour le 4 mai.»

 

400 000 $ POUR LES RÉSIDENCES ÉTUDIANTES

Le conseil municipal de Val-d’Or a entériné, le 19 mai, la participation financière de la Ville de 400 000 $ (à raison de 50 000 $ par année durant huit ans) dans le projet de nouvelles résidences étudiantes, un projet de 9 millions $ comprenant trois bâtiments à être construits dans le prolongement du boulevard des Pins, près de la polyvalente Le Carrefour et du Centre de formation professionnelle. La construction débuterait cette année et les premiers résidents y feraient leur entrée pour la session d’automne 2021. «Tout le monde a hâte que ça se matérialise et c’est sur la bonne voie», a indiqué le maire Corbeil.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média