Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un petit colosse minier voit le jour au nord de La Sarre

Wallbridge Mining complète son acquisition des actifs de Ressources Balmoral

Wallbridge_Fenelon

©Wallbridge Mining Company

Le portefeuille de propriétés que détient désormais Wallbridge et qui comprend son projet phare Fenelon (photo), au nord de La Sarre, a grossi d’un seul coup de plus de 7000 %!

Après avoir annoncé la signature, le 2 mars, d’une entente en ce sens, Wallbridge Mining Company a finalement absorbé tous les actifs de Ressources Balmoral, donnant officiellement naissance, le 22 mai, à un petit colosse minier très actif au nord de La Sarre.

La transaction, essentiellement un échange d’actions dont la valeur a été évaluée à environ 110 M $, crée en effet une entité imposante. D’abord, Wallbridge vient d’agrandir considérablement ses propriétés dans la région de l’ancienne mine Selbaie, faisant passer leur superficie de 10,5 km2 à 739 km2.

Localisées dans la portion québécoise de la faille Sunday Lake, la même qui héberge l’imposante mine Detour Lake du côté ontarien, ces propriétés comprennent notamment le projet phare Fenelon de Wallbridge. Plusieurs travaux avancés y ont été effectués à ce jour, dont la récupération de plus de 13 500 onces d’or à partir de minerai échantillonné en vrac, et un premier calcul de ressources conforme aux normes en vigueur devrait être publié à la mi-2021.

Wallbridge a aussi mis la main sur tous les actifs que détenait Balmoral au Québec et en Ontario, dont les projets Martinière et Grasset. Le premier affiche un potentiel de 591 000 onces d’or indiquées et 54 000 onces d’or présumées (calcul publié en mars 2018), tandis que le second, un gîte polymétallique, présentait, en mars 2016, 3,5 millions de tonne de minerai en ressources indiqués affichant une teneur de 1,56 % de nickel, 0,17 % de cuivre, 0,03 % de cobalt, 0,34 gramme par tonne de platine et 0,84 gramme par tonne de palladium.

«Les propriétés dont nous avons fait l’acquisition viennent d’accroître considérablement notre position dans ce district fort prometteur et complémenteront parfaitement notre projet aurifère Fenelon, qui connaît un développement rapide. Notre équipe d’exploration a d’ailleurs débuté l’évaluation de toutes ces propriétés. De plus, une campagne de forage destinée à identifier des extensions du système aurifère de Fenelon devrait débuter cet été», a indiqué le PDG de Wallbridge, Marz Kord, par voie de communiqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média