Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 juin 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Support majeur pour la patinoire Bleu-Blanc-Bouge

Le projet reçoit 725 000 $ d’Eldorado et de sept clubs sociaux

Bleu-Blanc-Bouge Val-d'Or

©Photo: Le Citoyen/Dominic Chamberland

Les travaux vont bon train pour la construction de la patinoire Bleu-Blanc-Bouge de Val-d’Or, qui sera située aux coins de la 6e Rue et de la 6e Avenue, derrière le terrain de balle du Centre air Creebec.

Le projet de la patinoire Bleu-Blanc-Bouge à Val-d’Or nécessite des investissements importants, mais il a le mérite de mobiliser beaucoup de partenaires et d’être destiné à une bonne cause: permettre aux jeunes de faire du sport.

Bien que les travaux de construction aient débuté à la mi-mai derrière le terrain de balle du Centre air Creebec, la Ville les a en quelque sorte inaugurés officiellement avec l’annonce d’une implication financière totalisant pas moins de 725 000 $ de partenaires majeurs dans le projet, à commencer par la mine Eldorado Gold Lamaque, qui injecte la coquette somme de 400 000 $ pour la construction de la toiture qui recouvrira la patinoire.

Bleu-Blanc-Bouge Val-d'Or

©Photo: Le Citoyen/Dominic Chamberland

Le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil (3e sur la photo), est entouré ci-haut de Joël Gauthier, Véronique Fortier et Sylvain Lehoux, d’Eldorado Gold Lamaque.

«Avec un toit, une tempête de neige ne sera pas une excuse pour ne pas venir patiner ou jouer au hockey!, a lancé Sylvain Lehoux, directeur général d’Eldorado Gold Lamaque. Considérant la vocation sportive et sociale du projet, c’était naturel pour nous d’y participer. Par cette implication, nous souhaitons encourager le développement de nos jeunes et contribuer aux saines habitudes de vie de la population en général», a-t-il ajouté.

Le maire Corbeil: un ‘’game changer’’

D’autre part, sept clubs sociaux viennent compléter le financement du pavillon d’accueil avec une participation de 325 000 $. Ainsi, les clubs Kinsmen, Optimiste, Richelieu Fontaine, Rotary, Kiwanis Val-d’Or de même que la Fondation Richelieu vont contribuer pour 50 000 $ chacun, tandis que le club Kiwanis Lemieux s’impliquera pour 25 000 $.

«La Ville de Val-d’Or est très fière et reconnaissante de compter sur un outil de développement communautaire et social de cette envergure, a mentionné le maire Pierre Corbeil. Avant même le premier coup de patin, son effet rassembleur s’est déjà manifesté avec l’implication de nombreux partenaires qui ont accepté de sauter sur la glace avec nous. Avec la patinoire Bleu-Blanc-Bouge et une centaine d’équipements qui seront mis gratuitement à leur disposition, des jeunes Valdoriens vont peut-être pratiquer notre sport national pour la première fois», a-t-il souligné.

Rappelons que la Fondation du Canadien pour l’enfance fait don de patinoires extérieures réfrigérées aux dimensions de la Ligue nationale de hockey pour favoriser la pratique du sport dans des milieux moins favorisés. «Ce sera un gros plus pour le secteur (le quartier Paquinville et le centre-ville), un ‘’game changer’’, comme le dit une expression, par le dynamisme que ça va créer», a affirmé M. Corbeil.

Bleu-Blanc-Bouge Val-d'Or

©Photo: Gracieuseté/Ville de Val-d'Or

Un aperçu de ce à quoi ressemblera le site de la patinoire Bleu-Blanc-Bouge de Val-d’Or.

Des travaux bien entamés

Les travaux sont bien entamés et si tout se déroule comme prévu, l’inauguration de la patinoire Bleu-Blanc-Bouge de Val-d’Or, la 12e au Québec (et la deuxième seulement avec un toit après Joliette), devrait avoir lieu en décembre ou en janvier prochain. Si la patinoire elle-même est un don, tout ce qui l’entoure ne l’est pas. La Ville a donc dû investir 5 millions $ dans le projet et trouver des partenaires pour compléter le financement.

La firme d’architectes Trame et la firme d’ingénierie SNC Lavallin ont été sélectionnées pour la réalisation des plans et devis de la toiture et du pavillon d’accueil, tandis que Les Constructions Benoît Doyon effectuent les travaux. Au moment d’écrire ces lignes, on s’affairait aux fondations du toit, alors que l’installation de la dalle (par la Fondation du Canadien pour l’enfance) est prévue au début d’août. Suivra la construction du pavillon d’accueil. «Ça demande un gros travail de coordination pour un maximum d’efficacité», a signalé le maire Corbeil.

Karen Busque: «Un investissement pour la population»

S’il y a une personne qui se réjouit de l’apparition d’une patinoire Bleu-Blanc-Bouge à Val-d’Or, c’est bien la conseillère municipale Karen Busque, représentante du quartier Paquinville, site de ce nouvel équipement. «Oui, c’est un gros investissement, mais justement, c’est un investissement pour la population, a-t-elle fait valoir. Ce sera une très belle infrastructure qui va apporter un renouveau au quartier et qui sera accessible 12 mois par année (pour le basketball et le hockey-balle durant l’été). En étant central et près du centre-ville, l’endroit sera accessible non seulement pour les jeunes du quartier mais aussi pour la population en général, les écoles et les CPE», a souligné Mme Busque.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média