Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

24 juin 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Les bloquistes fiers de leur premier bilan parlementaire

Sylvie Bérubé et Sébastien Lemire finissent avec le sentiment du devoir accompli

Sylvie Bérubé et Sébastien Lemire du Bloc québécois avec L'UPA

©Photo tirée de Facebook

Sylvie Bérubé et Sébastien Lemire, au centre, ont terminé leur première session parlementaire avec le sentiment du devoir accompli.

Les députés bloquistes Sylvie Bérubé (Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou) et Sébastien Lemire (Abitibi-Témiscamingue) sont heureux du travail accompli durant leur première session parlementaire, frappée par la pandémie.

Mme Bérubé a déposé un projet de loi demandant que les nouveaux arrivants maîtrisent suffisamment le français pour s’établir au Québec. Elle a aussi initié une Fête nationale diffusée en simultané à travers des services de télévision communautaire. 

La crise sanitaire a bouleversé la planète et Sébastien Lemire était au front pour agir et déployer tous ses efforts afin de rapatrier plus de 300 citoyens de la région coincés à l’extérieur du pays en raison de la pandémie. Il a aussi assisté des entreprises et des organismes à relever les défis liés à la COVID-19. 

M. Lemire, qui est aussi porte-parole du Bloc québécois responsable du développement économique et régional, de l’entrepreneuriat et de l’industrie, s’est avéré un parlementaire efficace et il a défendu le développement régional et les producteurs agricoles. 

«Par mes fonctions de vice-président du Comité permanent de l’Industrie, des sciences et de la technologie et par de nombreux échanges faits avec des ministres sur des enjeux clés, j’ai contribué aux débats sur l’importance de l’accès à Internet et au réseau cellulaire, revendiqué du support pour les entrepreneurs et organismes via le réseau des SADC, créé un caucus économique au Bloc québécois et je travaille à ce que soit maintenu une desserte aérienne fréquente et sécuritaire pour la région. Et tout ça, ce n’est qu’un début!», a-t-il déclaré dans son bilan de session. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média