Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 juillet 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Bonterra met les bouchées doubles à Lebel-sur-Quévillon

Après quatre mois de pause, huit foreuses sont en opération

Bonterra_forage_LSQ

©Ressources Bonterra

Bonterra réalisera 56 000 mètres de forage à ses propriétés Barry, Moroy et Gladiator (photo).

Après l’avoir suspendu pendant quatre mois, Ressources Bonterra a repris son programme d’exploration à Lebel-sur-Quévillon en y mettant les bouchées doubles avec huit foreuses en opération.

Le 17 mars, la société valdorienne a été contrainte d’interrompre ses activités en raison de l’état d’urgence sanitaire décrété à cause de la pandémie de COVID-19. Les travaux ont pu reprendre à la mi-juillet. Le programme en cours totalisera 56 000 mètres de forage aux projets Moroy et Barry, à proximité de la mine Bachelor de Desmaraisville, et Gladiator, à l’est de Lebel-sur-Quévillon. Huit foreuses ont été déployées, dont cinq sur terres, deux sur barge à Barry et Gladiator ainsi qu’une souterraine à Moroy.

Les travaux visent l’expansion des ressources déjà connues, mais aussi l’exploration de nouvelles propriétés. Bonterra a en effet récemment jalonné 231 claims près du secteur Bachelor-Moroy, un secteur sous-exploré. Un levé magnétique aéroporté à haute résolution est prévu d’ici la fin de l’été afin de détecter des cibles potentielles. Des travaux de cartographie et de prospection suivront.

De plus, la société poursuit ses démarches en vue d’obtenir l’autorisation de développer une rampe d’exploration pour le projet Gladiator.

Échantillonnage en vrac à Moroy

En parallèle, la société reprendra le programme d’échantillonnage en vrac au projet Moroy en vue de procéder à son éventuelle exploitation. L’accès à la zone, située à 440 mètres sous terre, s’effectuera par une galerie d’exploration creusée à partir du puits Bachelor, situé à 900 mètres au nord. Bonterra dispose depuis décembre 2019 d’une autorisation pour extraire 5000 tonnes de matériel minéralisé.

Le dynamitage devait débuter en juillet pour prendre fin au plus tard au début de l’automne. Une fois transporté à la surface, le matériel sera traité à l’usine Bachelor sous la surveillance d’une firme d’ingénierie indépendante.

Projet d’expansion de l’usine Bachelor

Dans la même veine, Bonterra poursuit ses travaux d’autorisation et d’ingénierie afin de procéder à l’expansion de l’usine et du parc à résidus de Bachelor. Des forages géotechniques seront réalisés au cours des prochaines semaines pour tester le type de sol sous l’emplacement d’une future digue.

Commentaires

27 juillet 2020

Faouzi Klai

continue bon chonce

27 juillet 2020

Faouzi Klai

bonne chonce continue

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média