Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 août 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Des freins bruyants qui dérangent: «Des chauffeurs se payent la traite!»

camions

©Photo: Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Des camions (pas nécessairement celui-ci) produiraient beaucoup de bruit à certaines entrées de Val-d'Or en utilisant les fameux freins Jacob.

Le bruit provoqué par les freins de compression sur certains camions a retenti jusqu’au conseil municipal de Val-d’Or mardi soir.

À l’occasion de son assemblée régulière, le conseil a adopté une résolution afin que la Ville «demande au ministère des Transports du Québec (MTQ) de mettre en place les mesures nécessaires pour la réduction du bruit généré par l’utilisation des systèmes de freins de compression (communément appelés freins Jacob) aux entrées de la ville via les routes 397 et 117 (entrée Est)».

Cette demande émane des conseils de quartier concernés, a indiqué le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil. «Les citoyens de ces secteurs nous ont interpellés sur le bruit causé par les freins Jacob. Il y a en effet des chauffeurs qui se payent la traite, en particulier lors du transport de bois en longueur vers l’usine Eacom, a-t-il souligné. Et sur la route 397, où l’entrée de la ville est en descente, les systèmes de frein de compression sont utilisés de façon presque abusive…»

L’utilisation des freins Jacob n’étant pas illégale, la Ville souhaite voir le MTQ agrandir la zone de 50 km/h et/ou installer des panneaux de sensibilisation aux endroits en cause. «Nous avons nos propres panneaux en ville, mais sur des poteaux d’éclairage, c’est donc plus modeste. On espère que le MTQ pourra mettre en place une signalisation plus évidente sur la route», a mentionné M. Corbeil.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média