Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Achat local

Retour

05 septembre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Reprendre les rênes d’une entreprise en pleine pandémie, tout un défi!

Noémi Lafleur-Allard achète la Galerie du livre

Galerie du livre

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Noémi Lafleur-Allard, propriétaire depuis le 1er septembre, et Mariane Côté, ancienne propriétaire de 2000 à 2020 de la Galerie du livre de Val-d'Or.

La COVID-19 n’aura pas provoqué que des soucis aux entreprises locales. En fait, du côté de la Galerie du livre à Val-d’Or, cela a même apporté une relève inespérée pour la librairie qui a pignon sur rue depuis 40 ans. 

Être entrepreneur, à la base, ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Le devenir en temps de pandémie, ça réserve bien des défis. «Ce n’est pas de tout repos. C’est certain que la crainte d’une deuxième vague me préoccupait au début de mes démarches et me trotte toujours dans la tête, mais j’y vais un jour à la fois», admet la nouvelle propriétaire de la librairie depuis le 1er septembre, Noémi Lafleur-Allard.  

Ce printemps, la librairie a dû fermer ses portes pendant six semaines en raison de la pandémie. Heureusement, l’entreprise a pu sauver les meubles grâce à la commande en ligne. La nouvelle entrepreneure, qui a choisi de mettre de côté son ancienne carrière de travailleuse sociale, estime que l’emphase qui a été mise sur l’importance de l’achat local au cours des derniers mois est un sacré coup de pouce pour la Galerie du livre.  

 «Je crois que le pire est derrière nous, estime Mme Lafleur-Allard. La population nous a prouvé qu’elle a conscience du pouvoir de l’achat local et de son impact. Pendant les pires mois de la pandémie, les commandes en ligne affluaient. Nous devons juste continuer à éduquer les gens à commander dans les librairies locales plutôt que sur des sites comme Amazon.» 

Noémi Lafleur-Allard

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Noémi Lafleur-Allard est la nouvelle propriétaire de la Galerie du livre.

40 ans d’histoire 

Étonnament, malgré le contexte économique actuel, on peut dire que le moment de l’acquisition de Noémi Lafleur-Allard était parfait. À 61 ans, Mariane Côté était plus que prête à laisser aller son commerce entre les mains d’une nouvelle propriétaire. «Trouver de la relève dans le monde des librairies, c’est déjà difficile à la base, indique Mme Côté, qui a possédé la Galerie du livre de 2000 à 2020. Je resterai toujours passionnée par les livres, mais à un moment donné, il faut penser à soi quand on atteint un certain âge.» 

Noémi Lafleur-Allard ne pouvait sûrement pas rêver mieux comme mentor: son prédécesseur a travaillé dans le domaine littéraire pendant 41 ans, en passant par la bibliothèque de l’école secondaire Le Transit et, évidemment, la Galerie du livre. «Disons que moi, j’ai connu la classification des livres par fiches avant les ordinateurs, souligne Mariane Côté, un sourire aux lèvres. J’ai vécu beaucoup de transformations au sein des librairies, dont l’utilisation de la technologie. Oui, j’ai énormément d’expérience, mais Noémi, elle, apportera toute la fraîcheur de la jeunesse et ses forces qui viennent avec.» 

«C’est certain que de prendre la relève d’une entreprise qui est en place depuis 40 ans, ça apporte son lot de pression, ajoute Noémi Lafleur-Allard. Mais en même temps, ça m’apporte beaucoup de fierté, car la Galerie du livre a une belle réputation à Val-d’Or et une grande clientèle. Je veux que la librairie reste le plus authentique possible.» 

Le duo travaillera de concert pendant les prochaines années pour le bien de l’entreprise et de sa clientèle. 

Commentaires

5 septembre 2020

Francyne Julien

Félicitations et bonne continuation.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média