Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 septembre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

COVID-19: quels impacts sur le compte de taxes à Val-d’Or?

Pierre Corbeil travaille pour que les répercussions soient le plus minimes possible

Pierre Corbeil

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Pierre Corbeil, maire de Val-d’Or.

La Ville de Val-d’Or est présentement à l’étude et à la compilation des coûts reliés à la COVID-19 qu’elle cumule depuis les derniers mois, en vue de son prochain budget.

Parmi les frais reliés à la pandémie, on compte notamment des installations physiques dans les édifices municipaux. Bien qu’il n’était pas en mesure de fournir des données exactes aux médias en marge du conseil municipal du 8 septembre, le maire Pierre Corbeil souhaite que cette situation ait le moins de répercussions possible sur le compte de taxes des citoyens, notamment grâce à une aide gouvernementale. 

«On va travailler très fort pour réduire les impacts, assure-t-il. On compte un peu sur une aide gouvernementale parce que le fédéral a transféré des sommes au niveau provincial. Ces sommes-là visaient principalement le transport collectif. Ça nous touche moins, ici, à Val-d’Or, mais il y a tout de même eu des coûts. Tout le monde municipal a déjà commencé à faire des représentations auprès du provincial pour que cet argent-là percole vers les municipalités.» 

Toutefois, le maire Corbeil n’entrevoit pas la possibilité que la Ville fasse un déficit. «Oui, il y a eu une pause, mais l'activité économique a repris, souligne-t-il. Le marché secondaire au niveau de l'immobilier est très actif, alors ça va peut-être donner des revenus qu'on n’avait pas anticipés au niveau des droits de mutation. Le marché de la construction et surtout celui de la rénovation ont été très actifs. Il y a donc des coûts de permis qui pourraient amener des revenus.» 

Toutefois, M. Corbeil rappelle que certains secteurs, comme la culture, représentent de nombreux défis.

«Ce sera un exercice délicat, mais, au net, on veut que ça ait un impact le plus minime possible pour les contribuables»  - Pierre Corbeil 

Un système d’alertes efficace 

Le maire de Val-d’Or accueille d’autre part avec enthousiasme le nouveau système d’alertes régionales pour la COVID-19 mis en place par Québec hier (mardi). 

«Moi, toutes les mesures que le gouvernement va prendre pour éviter le mur-à-mur, ça me réjouit, parce que ce n’est pas pareil partout, estime Pierre Corbeil. On le voit, quatre zones sont jaunes et toutes les autres sont vertes. Pourquoi alors fermer tout le monde quand on est capables de le faire d’une façon un peu plus précise?» 

Le maire Corbeil ne craint pas pour autant que la région soit plus facilement fermée avec ce nouveau système. «Le gouvernement a annoncé qu’il pourrait procéder par secteur, comme ce fut le cas avec Rouyn-Noranda au début de la pandémie, rappelle-t-il. Ils sont en mesure aujourd’hui, avec la quantité de tests effectués et la vigilance de la santé publique, de voir où sont les problématiques et où il y a des ajustements à faire. C’est bénéfique pour tout le monde: la région et pour tout le Québec.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média