Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

09 septembre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Meurtre: Cadieux ne veut plus plaider coupable

Le dossier remis pour enquête préliminaire

Palais justice Amos 2019

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les procédures judiciaires dans le dossier de Pascal Cadieux reprendront devant la Cour du Québec, au Palais de justice d’Amos, en octobre.

Alors qu’il devait plaider coupable mercredi matin au Palais de justice d’Amos, Pascal Cadieux, accusé de meurtre au second degré, est finalement revenu sur sa décision. Il devra maintenant plutôt subir son enquête préliminaire.

À sa demande, le dossier de l’individu de 46 ans de Barraute avait été fixé à l’ouverture des assises criminelles de la Cour supérieure le 9 septembre afin qu’il puisse plaider coupable devant le juge Raymond W. Pronovost.

Me Ratha Heang, a toutefois informé le tribunal dès l’appel du dossier qu’après des discussions avec son client, ce dernier avait changé d’idée. Présent par lien téléphonique puisqu’il est toujours sous la garde et les soins du centre hospitalier de Malartic, Cadieux a confirmé qu’il ne souhaitait plus reconnaître sa culpabilité.

Me Geneviève Lamontagne, du ministère public, a alors suggéré au tribunal que le dossier soit retourné à la Cour du Québec, afin que le processus judiciaire puisse reprendre son cours normal, ce à quoi a acquiescé le juge Pronost. Ce dernier a renvoyé le dossier à la Cour du Québec afin de fixer des dates pour l’enquête préliminaire. Cadieux reviendra devant le tribunal le 19 octobre.

Rappelons que Pascal Cadieux est accusé du meurtre non prémédité de Michel Mingo, 62 ans, survenu le 13 juillet 2019 dans le secteur du chemin du Lac Fiedmond, à Barraute. À la demande du ministère public, il a subi une évaluation psychiatrique l’été dernier afin de déterminer son aptitude à subir un procès. Le juge Marc Ouimette, de la Cour du Québec, l’a déclaré apte, le 19 août 2019.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média