Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 septembre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

De nouveaux sentiers pédestres et une “pumptrack” au Mont-Bell

Senneterre développe davantage l’endroit

Mont-Bell

©Gracieuseté

Voici un aperçu des nouveaux sentiers du Mont-Bell.

Des sentiers pédestres, une piste de vélo de montagne et une “pumptrack” sont désormais au menu pour les randonneurs et les amateurs de sports de montagne, qui sont conviés à tester ces toutes nouvelles installations au Mont-Bell, à Senneterre. 

Ces aménagements, qui ont nécessité des investissements de 175 000 $, découlent d’une envie de la Ville d’amener les citoyens de Senneterre et les visiteurs à s’approprier davantage le Mont-Bell. 

«L’an dernier, nous avons dévoilé une grande fresque panoramique, ce qui touchait le côté culturel, rappelle le maire, Jean-Maurice Matte. Cette année, on mise sur le volet sportif en offrant notamment une piste de vélo de montagne d’une grande qualité comme il y en a peu en région.» 

Il faut dire que depuis plusieurs années, la Ville ne ménage pas les efforts pour permettre l’utilisation quatre saisons de sa montagne. «On compte déjà la possibilité de faire de la raquette et du ski de fond pendant l’hiver, mais nous voulions en offrir plus, indique M. Matte. Si l’on veut inculquer des saines habitudes de vie auprès des gens, il faut s’assurer de leur offrir des lieux et des occasions pour bouger davantage.» 

Ces nouveaux sentiers tombent également à point avec le 10e anniversaire de l’organisme responsable de nombreuses activités dans la communauté, Senneterre à pied. «Nous souhaitions aménager ces sentiers et ainsi poursuivre nos efforts visant à doter la population d’infrastructures de qualité, permettant de garder un mode de vie actif et d’encourager les saines habitudes de vie», mentionne Kevin Dulong-Lapointe, président de Senneterre à pied. 

C’est d’ailleurs l’organisme qui a entièrement financé la “pumptrack”, au coût de 25 000 $. 

De l’hébergement 

La Ville de Senneterre est loin d’en avoir fini avec le développement du Mont-Bell. En fait, dans les prochaines années, la municipalité souhaite même offrir un service d’hébergement à même la montagne. 

«Nous avons une grande volonté de développer le côté touristique du Mont-Bell, assure Jean-Maurice Matte. On pense à des lieux d’hébergement, dans le style des yourtes peut-être bien, pour faire découvrir notre ville d’une toute nouvelle façon aux touristes.» 

La Ville prévoit d’ailleurs mettre sur pied un comité de coordination du Mont-Bell qui travaillera sur ce projet, mais qui aura aussi comme mandat de concerter les utilisateurs, de coordonner les usages, de voir à l’entretien, la promotion et l’animation du site. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média