Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 septembre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Évitez d’inviter la COVID-19 à la chasse!

Le CISSSAT rappelle à la population de demeurer vigilante

Chasse orignal panache récolte

©Photo Gracieuseté

Il est important de demeurer vigilant et de respecter les mesures sanitaires à la chasse.

Les camps de chasse et les attroupements de chasseurs pourraient représenter des risques de contamination à la COVID-19.

La directrice régionale de la santé publique, Dre Lyse Landry demande aux chasseurs «de ne pas inviter la COVID dans leur camp de chasse!».  Elle rappelle l’importance de respecter des consignes sanitaires, de limiter les rencontres entre personnes de différents milieux, de ne pas partager la vaisselle, les outils et le reste.

Éviter de répéter la situation du Bas-St-Laurent

Il n’y a pas eu de nouveau cas déclaré en région depuis le 2 septembre. Il n’y actuellement qu’un seul cas actif, mais la personne est en dehors de la région. La région demeure au palier vert selon la classification des zones de contagions. Dre Landry a souligné que l’éclosion constatée dans la région du Bas-st-Laurent était une conséquence du relâchement de vigilance. «Il n’a suffi que de quelques partys, des épluchettes de blé d’Inde. On baisse la garde, on va terminer ça dans les bars», a-t-elle regretté. Le Bas-St-Laurent, qui avait été peu touché, a enregistré une augmentation de 103 % des cas en cinq jours, passant de 80 à 182 cas.

Nombre de cas de Covid-19, en Abitibi-Témiscamingue, en date du 17 septembre

190

Abitibi-Témiscamingue

11

Abitibi

14

Abitibi-Ouest

132

Rouyn-Noranda

23

Témiscamingue

10

Vallée-de-l ’Or

185

Rétablis

1

Actif hors région

4

Décès

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média