Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 octobre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Un 3e Festival de musique Trad…100% virtuel!

L’organisation s’adapte à la pandémie

É.T.É

©Sophie Rouillard

Cette année, pandémie oblige, les festivaliers devront se contenter de brefs spectacles virtuels lors du Festival de musique Trad de Val-d'Or.

Les amateurs du monde entier de musique traditionnelle (oui, oui!) pourront profiter d’une édition complètement virtuelle lors du 3e Festival de musique Trad de Val-d’Or, les 6 et 7 novembre prochains.

C’est une version écourtée, mais toujours autant endiablée, qui sera présentée sur Facebook aux festivaliers, promet la présidente du Festival, Karine Roberge. «Oui, ce sera différent, mais on doit s’adapter à la réalité de 2020, déclare-t-elle. Je crois toutefois que ça va amener les gens à découvrir et à écouter ce genre musical d’une autre façon.» 

Difficile d’imaginer tous les danseurs et les musiciens chacun dans leur foyer, car bien que l’événement n’existe que depuis trois ans, le Festival possède déjà une forte réputation pour rassembler les familles et les générations. Pandémie ou non, les différents spectacles en ligne uniront les festivaliers avec leurs artistes et leurs mélodies colorées, estime Mme Roberge. 

«Les gens pourront se faire des petites fêtes familiales comme dans le temps, souligne la présidente du Festival. À une autre époque, les familles fêtaient entre elles en écoutant la musique traditionnelle, alors c’est un peu comme un retour aux sources.» 

Publicité

Défiler pour continuer

Les spectacles et les ateliers seront tous accessibles gratuitement sur la page Facebook du Festival de musique Trad de Val-d’Or. 

Karine Roberge

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Karine Roberge, présidente du Festival de musique Trad de Val-d’Or.

Partout dans le monde 

Cette édition virtuelle est plutôt vue du côté de l’organisation comme une opportunité pour faire voyager les talents québécois à travers le monde. 

«On pourra rayonner à une plus grande échelle par la voie du virtuel, indique Karine Roberge. Nous pourrons nous exporter au-delà de la région et de la province, mais aussi du pays. La musique traditionnelle, il n’y a pas de frontières à ça. C’est écouté sur tous les continents et nous en avons la preuve sur nos réseaux sociaux, où des personnes de l’Europe ou encore de l’Australie nous suivent!» 

De plus, la présidente du Festival de musique Trad voit cette année comme une opportunité pour faire découvrir les festivités à ceux qui hésitaient à entrer dans la danse, lors des éditions précédentes. «Les personnes qui étaient un peu réticentes pourront découvrir et participer, fait valoir Mme Roberge. Ils pourront se permettre d’y jeter un coup d’œil sans engagement.» 

Programmation 2020 

Le vendredi 6 novembre, trois brefs spectacles de 15 minutes chacun seront présentés dès 20h sur la page Facebook du Festival de musique Trad: le jeune trio La Croisée d’Antan, la formation féminine Galant tu perds ton temps et Le Vent du Nord. 

Le lendemain 7 novembre, de 11h à 15h30, les festivaliers pourront participer à trois ateliers virtuels. L’un portera sur le chant, avec le groupe Galant tu perds ton temps et deux pour les violonistes avec les musiciens André Brunet et Olivier Demers. Les spectacles reprendront en soirée, dès 20h, avec des performances du duo Babineau/Chartrand et le groupe local Les Fous de Vassan.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média