Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

09 octobre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

COVID-19: deux cas dans des écoles de Val-d’Or

Le CSSOB demande aux parents de faire attention

Étudiants

©S’il est heureux des statistiques publiées par le ministère, le président de la CSA, Thomas Duzyk, ne sera pleinement satisfait que lorsque le taux de diplomation et de qualification sera de 100 %.

Une lettre a été envoyée aux parents pour les aviser d’un cas de COVID-19 dans leur établissement et leur demander de suivre les consignes de la Direction de la santé publique.

Deux cas de personnes infectées à la COVID-19 ont été enregistrés par le Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSSOB) à l’école secondaire Le Transit et à l’école primaire Sainte-Marie.

Cette nouvelle a poussé le CSSOB à fermer deux classes pour éviter la propagation du virus. En effet, l’organisation a prévu l’isolement des élèves de ces groupes-classes jusqu’au 21 ou 22 octobre inclusivement, selon l’école, conformément aux recommandations de la Direction de la santé publique 

«Notons qu’actuellement, les écoles ne sont pas les foyers de contamination. Les mesures sanitaires sont appliquées et elles fonctionnent», assure Alain Guillemette, directeur général du CSSOB.  

À compter de mardi prochain, les services d’enseignement à distance seront déployés, pour ces deux groupes d’élèves. De plus, seuls les parents des enfants ciblés, ayant été en contact étroit avec une personne déclarée positive à la COVID-19, recevront une communication directe et personnalisée. Les élèves devront se présenter normalement à leurs cours la semaine prochaine, sauf s’ils présentent un ou des symptômes de la COVID-19 ou qu’ils ont reçu des directives de confinement de la santé publique.  

«À l’aube du long congé, j’implore la communauté de la Vallée-de-l’Or de tout faire pour maintenir nos écoles ouvertes, en commençant par le respect des directives de la santé publique. Il est essentiel de limiter les contacts et les activités sociales hors de la bulle familiale. Protégeons l’éducation de nos enfants», conclut M. Guillemette. 

Commentaires

9 octobre 2020

Chantal-Allaire

Nous on reste a la maison pas de visite nul part on va meme pas aux restaurent on suis les consigne je vais meme pas visité mes soeur ni ma mère on s'appelle pour se donner des nouvelles si on continue a suivre les consigne sa de vrais bien aller je l'espère on n'a pu de vie.

9 octobre 2020

Jack

Je suis content en général du comportement des gens en Abitibi la plupart respect les consignes mais ils devraient empêcher les gens de montréal de venir içi ... barrer la région le plus possible

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média