Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

13 octobre 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Daniel Renaud: «Il faut trouver des solutions au lieu de se frustrer»

L’entraîneur-chef déçu de la réaction de ses Foreurs à Drummondville

Foreurs vs Drummondville

©Photo: Voltigeurs de Drummondville

Les Foreurs en ont eu plein les bras le week-end dernier sur la glace des Voltigeurs de Drummondville.

Daniel Renaud a été déçu du résultat mais encore plus de la réaction de ses Foreurs, le week-end dernier à Drummondville.

L’équipe valdorienne, faut-il le rappeler, a connu un voyage plutôt moche en marquant un grand total de deux buts en deux matchs et en récoltant un petit point de classement sur une possibilité de quatre lors de son programme double face aux Voltigeurs. «Nos performances n’ont pas été à la hauteur des attentes, chose que j’attribue à l’aspect mental, a mentionné l’entraîneur-chef des Foreurs.

«Après avoir gagné cinq matchs hors-concours sur six et après avoir récolté trois points sur quatre pour débuter la saison en obtenant plus de 95 lancers en deux parties (contre Gatineau), les gars s’attendaient peut-être à générer 40 ou 45 tirs à tous les matchs, mais ça ne fonctionne pas comme ça; Drummondville était dans notre face, ne nous donnait aucun espace et on a senti nos joueurs devenir frustrés. C’est ce qui m’a le plus déçu», a reconnu Daniel Renaud.

Rappelons que les Foreurs n’ont obtenu que 54 lancers au total dans leurs défaites de 2-1 en prolongation et de 4-1 sur la glace des Voltigeurs, vendredi et samedi dernier. «La leçon à tirer de cette fin de semaine, c’est que lorsque le jeu se resserre et que ça devient difficile, il faut travailler plus fort pour trouver des solutions au lieu de se frustrer», a souligné le pilote valdorien.

Plusieurs absents

D’autre part, les Foreurs ont dû composer sans la présence de cinq joueurs pour ce premier voyage de la saison, soit les vétérans de 20 ans Justin Ducharme et Gabriel Villeneuve (blessés), les Européens Maxim Cajkovic et Alexander Mirzabalaev (qui ne pouvaient toujours pas quitter leur pays respectif à cause de la pandémie de Covid-19), ainsi que William Provost (blessé).

«Nous n’avons pas notre alignement complet, a fait remarquer Daniel Renaud. Dans une équipe de hockey junior majeur, tes trois joueurs de 20 ans et tes deux Européens font partie de ton noyau. Il nous manquait donc quatre de ces cinq joueurs en fin de semaine et on l’a ressenti. En attendant, ça donne l’opportunité à d’autres d’être utilisés dans certaines situations et ça nous permet d’en faire l’évaluation», a-t-il indiqué.

Après avoir raté les quatre premiers matchs du calendrier régulier, Justin Ducharme devrait en principe faire sa rentrée vendredi soir contre les Huskies de Rouyn-Noranda. Quant à Gabriel Villeneuve et William Provost, leur statut demeurait incertain au moment d’écrire ces lignes, tandis qu’il n’y avait pas de nouveau concernant les dossiers des deux Européens.

Jordan Brière, rétabli d’une mononucléose, a fait ses débuts avec les Foreurs ce week-end après avoir raté tout le camp d’entraînement, tandis qu’Émile Lauzon a poursuivi son retour au jeu en disputant les deux matchs à Drummondville. «Brière n’avait pas joué depuis presque sept mois, alors que Lauzon n’a pratiquement pas vu d’action en un an. Il faut donc leur laisser du temps pour reprendre la forme», a signalé Daniel Renaud.

Calendrier perturbé

Quatrièmes sur six pour le moment dans la division Ouest avec une seule victoire en quatre sorties (fiche de 1-1-2), les Foreurs tenteront d’améliorer leur situation à l’occasion d’une série aller-retour face aux Huskies, vendredi soir à Val-d’Or et samedi soir à Rouyn-Noranda.

C’est d’ailleurs à se demander si les deux formations abitibiennes, qui doivent aussi s’affronter les 30 et 31 octobre, auront d’autres adversaires dans les prochaines semaines et même dans les prochains mois, avec la Covid-19 qui vient perturber le calendrier de la LHJMQ, particulièrement dans leur section. Pendant que le Phoenix de Sherbrooke est en quarantaine, Blainville-Boisbriand, Gatineau et Drummondville ont basculé en zone rouge de la Santé publique, ce qui, en principe, pourrait contraindre les équipes de ces villes à l’inactivité au moins jusqu’au 28 octobre.

Si le programme double que le Phoenix devait disputer à Val-d’Or les 16 et 17 octobre a été remis (pour être remplacé par la série aller-retour contre les Huskies), les deux matchs que les Foreurs doivent jouer à Blainville-Boisbriand les 23 et 24 octobre figurent toujours à l’horaire, du moins pour le moment. «Jusqu’à nouvel ordre, à court terme, on joue nos matchs prévus en octobre», a signifié Daniel Renaud.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média