Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 octobre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Le Château de Marie-Ève, «un plus pour la communauté de Val-d’Or»

Les travaux de démolition sont commencés

Château Inn

©Dominic Chamberland - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La démolition du Château Inn s’est amorcée le 13 octobre.

Après des années de délais incessants, le projet de logements sociaux de La Piaule s’apprête finalement à prendre corps au centre-ville de Val-d'Or, alors que la démolition de l’ancien bâtiment du bar Le Château Inn, notamment célèbre pour avoir été associé au crime organisé, a finalement été amorcée le 13 octobre.

«Sans tous nos donateurs et partenaires, nous n’aurions pas été capables de faire avancer ce projet»  - Stéphane Grenier 

Château de Marie-Ève

©Illustration: Guillaume Lévesque architectes et Groupe Conseil Artcad

Voici une esquisse du futur Château de Marie-Ève.

Le légendaire endroit du ‘’night life’’ valdorien fait désormais partie du passé. L’établissement, qui a notamment appartenu au criminel Serge Pomerleau, a été réduit en miettes par l’équipe de démolition pour bientôt faire place au nouveau projet de logements sociaux, le Château de Marie-Ève. 

Pour Stéphane Grenier, président de La Piaule (l’organisme responsable du projet), c’est un soulagement d’entendre et de voir à l’œuvre les pelles mécaniques. «C’est certain que pour bien des citoyens, ce sont des souvenirs qui disparaissent, mais pour nous, c’est signe du début d’une nouvelle ère, indique M. Grenier. Avec la démolition du Château Inn, c’est plus que jamais confirmé pour nous que notre projet va se concrétiser, car on ne peut plus faire marche arrière maintenant.» 

Ce projet, d’une valeur de plus de 10 millions $, offrira 41 logements à moindre coût pour les personnes vulnérables à haut risque d’itinérance. Jusqu’à ce jour, près d’une quinzaine d’appartements sont déjà réservés. «Notre but, c’est de loger les gens les plus difficiles à loger, signale Stéphane Grenier. Des intervenants de proximité seront d’ailleurs présents pour épauler et accompagner les résidents du Château de Marie-Ève.» 

Du côté de la Ville, ce projet est perçu comme une autre façon de joindre l’utile à l’agréable, soit en offrant une ressource pertinente aux plus vulnérables, tout en embellissant le centre-ville avec un nouveau bâtiment au goût du jour. «C’est un plus pour la communauté de Val-d’Or, c’est certain, assure le maire Pierre Corbeil. Ce sera un endroit sécuritaire pour tous ses locataires.» 

Une valeur ajoutée 

Publicité

Défiler pour continuer

Le Château de Marie-Ève devrait non seulement avoir des retombées humaines, mais aussi économiques. 

«Sur le plan financier, la nouvelle bâtisse à elle seule fera augmenter la valeur des immeubles voisins, souligne Stéphane Grenier. De plus, comme les locataires n’utiliseront que 25% de leurs revenus pour payer leur loyer, ils pourront faire des achats au centre-ville, donc les commerçants en profiteront.» 

Présentement, on estime que le Château de Marie-Ève sera prêt pour l’automne 2021. 

Commentaires

14 octobre 2020

Johanne brousseau

Des logements sociaux pour des familles à faible revenus aurait été tellement plus judicieux avec nos taxes

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média