Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 octobre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Revitaliser un centre-ville pour le bien-être d’une communauté

Val-d’Or se met au goût du jour

Centre-ville Val-d'Or 2020

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les différents partenaires posent ensemble lors de la coupure de ruban, le 14 octobre.

Alors qu’elle termine à peine la première phase des travaux de revitalisation de son centre-ville, la Ville de Val-d’Or entrevoit avec enthousiasme l’avenir de la 3e Avenue. 

Ce n’est pas seulement pour avoir un beau centre-ville que la Ville mise autant sur ces travaux de revitalisation. «Dans certains secteurs, il faudra procéder au remplacement complet de toutes les infrastructures d’aqueduc et d’égout sanitaire et pluvial, précise le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil. Au cours des dernières années, nous avons vécu certains problèmes, comme des bris d’aqueduc ou des refoulements. Ce ne sera pas un luxe de faire ça.» 

La première portion du centre-ville qui a été revue et améliorée cet été, soit celle entre le boulevard Lamaque et la 9e Rue, a nécessité des investissements de 3,2 millions $. Le résultat, selon le premier magistrat, est plus que satisfaisant. «J’ai été agréablement surpris, admet M. Corbeil. La facture a coûté 100 000 $ de plus que nos estimations, mais ça couvre les travaux, les matériaux et les honoraires professionnels.» 

Parmi les nouveaux aménagements de la Ville, on compte une piste cyclable qui va se prolonger jusqu’à la rue de l’Ukraine, la 1re Avenue, et finalement continuer vers la 7e Rue pour rejoindre le circuit existant qui se rend jusqu’à l’aéroport. 

Publicité

Défiler pour continuer

Centre-ville Val-d'Or 2020

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La première phase de revitalisation du centre-ville de Val-d’Or a nécessité des investissements de 3,2 millions $.

Revitaliser les commerces 

Pour Pierre Corbeil, la revitalisation du centre-ville ne passe pas seulement par les travaux que la municipalité réalise sur la 3e Avenue. «C’est bien plus que des arbres et des nouveaux bancs, ça se fait également par des projets porteurs comme le parc Albert-Dumais, la patinoire Bleu Blanc Bouge ou encore la Place Agnico Eagle», souligne-t-il. 

De plus, à Val-d’Or, les commerçants peuvent profiter depuis quelques années d’un programme financier qui leur permet de toucher jusqu’à 50 000 $ pour effectuer des travaux de réfection de leur devanture, mais aussi pour installer une entrée à l’arrière de leur magasin.  

Prochaines phases 

En 2021, Val-d’Or entend mettre en marche la deuxième phase de la revitalisation de son centre-ville, qui touchera la section de la 3e Avenue située entre la 8e Rue et 9e Rue. 

«Le mandat a déjà été donné pour réaliser les plans et devis, indique le maire Corbeil. On espère ainsi pouvoir se procurer nos matériaux à l’avance pour éviter les délais de livraison et ensuite préparer les appels d’offres.» 

Commentaires

14 octobre 2020

Guylaine

Ils devraient enlever les parcomètres comme à Amos au lieux de se mettre à la mode ! Le monde sont rendue qu’ils aiment mieux magasiner et manger à Amos pcq ss coûte rien ????‍♀️

15 octobre 2020

Jean

J’ai un peu de difficulté à comprendre l’agrandissement des trottoirs Aux intersections, qui résulte en une seule voie. Donc impossible de tourner à droite rapidement. Obligation d’attendre derrière les autres voitures le feu vert. Le déneigement de ces rues en hiver? La fluidité de la circulation? Ça ressemble drôlement à Amos et 90% des Amossois sont mécontents... La population va éviter la 3e avenue? ????

16 octobre 2020

André Beaulieu

Moi je ne sais pas ou s en va la ville on dirais des millionnaires et ces ben beau leur Reno mais peut pratique et déjà le pavé uni qui à été posée s affaissé déjà une piste cyclable ou deux ou trois vélo von se promener le centre ville reste en vie à cause du tigre géant et les banques sa serais mort ben raide allo les taxes en janvier la seul chose qui intéresse le maire ses l argent dans nos poches on est en temps de pandémie et lui dépense comme jamais sa fameuse patinoire qui est entrain de virer en aréna une patinoire à ciel ouvert ???? La tink a l eau qui coûtais près de 300.000 à démanteler il disais coûtais trop cher la rénover pour 4 million ces pas cher sa Il écoute personne on peu Ben être la deuxième ou troisième ville au Québec qui a le plus haut taux de taxes et dit qu il est pas de ne pas pouvoir pas monter les taxes ses sur ses un ancien libéral on dépense s en compter un bel héritage de dette il va laisser

16 octobre 2020

André

Ou s en va ton à val d’or dépenser s en compter ces là devise du maire envoye des millions par si par la mettre tout sa pour un centre ville fantôme Le tim le tigre et les banques tienne en vie la 3 ieme faire une piste cyclable pour deux trois vélo ????‍♀️ le pavé uni on poser est déjà entrain de s affaisser je comprends pourquoi il monte toujours les taxes pour dépenser tout bar Open la deuxième ville québécoise la plus taxée sa.l air pour le maire on travaille touss dans. Les mines la simple glace 3 couleur cadeau méchant cadeau il est entrain de faire presque une aréna avec ....il aura beau mettre des trottoirs en or on ses pourquoi le centre ville est désert mais faut pas le dire

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média