Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

19 octobre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Accusé de meurtre: nouvelle remise pour Pascal Cadieux

Le juge Thierry Potvin met de la pression

Palais justice Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les procédures judiciaires dans le dossier de Pascal Cadieux reprendront devant la Cour du Québec, au Palais de justice d’Amos, en novembre.

Le dossier de Pascal Cadieux, accusé de meurtre au second degré, a été remis une nouvelle fois, cette fois au 16 novembre, puisque le ministère public n’a toujours pas fini de divulguer la preuve à la défense, au grand dam du juge Thierry Potvin.

L’individu de 46 ans de Barraute est accusé du meurtre non prémédité de Miche Mingo, 62 ans, survenu le 13 juillet 2019 dans le secteur du lac Fiedmond à Barraute. Il devait plaider coupable en septembre dernier, mais s’était finalement ravisé, donc son dossier est revenu à la Cour du Québec, le 19 octobre, au Palais de justice d’Amos. Le tribunal devait alors fixer la date de son enquête préliminaire.

Toutefois, son avocat, Me Rata Heang, a indiqué au juge Potvin qu’il avait été informé par le ministère public que certains documents, dont des rapports en biologie, n’étaient pas encore prêts et n’avaient donc pas encore été divulgués à la défense. Il a donc demandé un report au 16 novembre, le temps de compléter la réception de la preuve pour son client, pour ensuite éventuellement fixer une date pour l’enquête préliminaire.

@ST:Le juge s’impatiente

@R:«Éventuellement, ça va être le 16 novembre, ça je vous le dis, s’est impatienté le juge Potvin. Ce dossier-là a plus qu’un an. Je comprends qu’il a été annoncé spour règlement durant un certain temps, et c’est tout à fait correct de changer d’idée, je n’ai aucun problème avec ça, mais à partir de ce moment-là, il faut que le dossier avance. Je comprends que la communication de la preuve sera complète avant le 16 novembre, donc je m’attends à ce que si une partie veut une enquête préliminaire, le formulaire soit déposé ce jour-là, avec les admissions, les points en litige identifiés, le nombre de témoins et tout.»

Le juge Thierry Potvin a de nouveau montré des signes d’impatience quand Me Geneviève Lamontagne, du ministère public, a évoqué qu’on parlait de semaines pour que la preuve complète soit prête. «Là, il va falloir parler de jours, parce que le 16 novembre, c’est dans trois semaines», a-t-il insisté.

Rappelons que Pascal Cadieux, qui assistait à l’audience par lien téléphonique, est toujours sous la garde et les soins du Centre hospitalier de Malartic. Il a été jugé apte, en août 2019, à subir un procès, après une évaluation psychiatrique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média