Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Actualités

Retour

20 octobre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Val-d’Or permet une Halloween «modeste»

En suivant les directives de la Santé publique

Halloween

©Archives

Les jeunes Valdoriens et Valdoriennes pourront fêter l’Halloween à l’extérieur.

Les enfants de Val-d’Or pourront, en fin de compte, récolter des friandises, le 31 octobre prochain lors de la soirée d’Halloween, à condition de respecter certaines mesures de sécurité.

Alors que les villes d’Amos, de Rouyn-Noranda et de La Sarre ne permettront pas la collecte de bonbons en porte-à-porte, Val-d’Or a choisi de suivre les directives provinciales et de permettre l’activité aux enfants, mais sans artifices. 

«Ce sera très modeste, affirme le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil. On le voit dans les rues de la ville, il n’y a pas beaucoup de décorations. Ça n’a pas l’ampleur que j’ai vue par le passé. On avait des endroits très décorés et animés, mais ça ne lève pas autant que d’habitude.» 

De nombreuses activités, comme la collecte de bonbons auprès des marchands du centre-ville et le Couloir de l’horreur, n’auront pas lieu cette année, pandémie oblige. 

Pierre Corbeil

©Sophie Rouillard

Pierre Corbeil, maire de Val-d’Or.

«Ce n’est pas parce que ce sera autorisé de passer l’Halloween que ce sera obligatoire»  - Pierre Corbeil, maire de Val-d’Or 

Où est le danger? 

Ce qui préoccupe davantage le maire Corbeil face à l’Halloween, ce n’est pas la récolte de friandises en soi, mais la possibilité que certains citoyens profitent de la fête pour se rassembler en grand nombre. 

«Le péril n’est pas dans la collecte de quelques enfants sur quelques terrains, estime-t-il. Il est plutôt dans les rassemblements post-collecte. C’est là que les policiers pourraient intervenir s’ils voient qu’il y a des partys d’Halloween avec des nombres exagérés de participants ou une distanciation qui n’est pas respectée.» 

Il faut rappeler que le gouvernement Legault a dicté quelques règles à suivre pour cette soirée. D’abord, les enfants et leurs parents ne pourront pas se mêler à d’autres ménages, les bonbons offerts devront être placés à un endroit situé à 2 mètres des occupants de la maison visitée et les enfants ne devront pas entrer dans les maisons. 

«On va laisser les gens être responsables de leur décision de passer l’Halloween ou non, souligne Pierre Corbeil. On se colle aux directives émises par la Santé publique. Quand on regarde le bilan de sept mois pour la MRC de la Vallée-de-l’Or au complet, je pense qu’on est capables de se permettre de faire de la collecte de bonbons sur notre territoire.» 

Rester chez soi 

Comme quelques villes de la région ne permettront pas la collecte de bonbons et que certaines familles pourraient avoir l’idée de se rendre à Val-d’Or pour profiter de la fête, le maire Corbeil préfère les mettre en garde. 

«J’invite ceux qui auraient des ambitions d’escapade de se retenir, car ils vont être déçus, avertit M. Corbeil. Faire 200 kilomètres de Rouyn-Noranda ou faire 140 kilomètres d’Amos, ce serait pour pas grand-chose. Achetez-vous donc des bonbons dans vos commerces et restez dans vos communautés.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média