Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 novembre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La Ville d’Amos offre l’achat local en cadeau

En campagne avec la plateforme Freebees

André Dulac Freebees

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

André Dulac, commissaire industriel au Service du développement économique de la Ville D’Amos, a présenté la carte Freebees envoyée dans tous les foyers de la MRC Abitibi.

Alors que les achats des Fêtes battent leur plein, la Ville d’Amos offre l’achat local en cadeau à toute la population et aux commerces de la MRC Abitibi.

Le projet piloté par le Service du développement économique de la Ville d’Amos veut encourager la relance économique en augmentant le pouvoir d’achat des consommateurs tout en soutenant les entrepreneurs locaux en ces temps de pandémie. La Ville a donc lancé, le 16 novembre, une campagne via la plateforme de fidélisation de l’entreprise régionale Freebees.

Amos s’implique financièrement en distribuant 11 500 cartes Freebees qui arborent son image et en offrant l’adhésion gratuite aux 100 premières entreprises qui souscriront au programme d’ici la fin de 2020. Déjà une trentaine d’entreprises ont levé la main.

Dans chaque foyer

«On distribue une carte dans chaque foyer de notre MRC parce qu’on sait que tout le monde consomme chez nous. On voulait aussi stimuler les commerçants des différentes municipalités sur notre territoire qui ont un intérêt pour ce type de carte de fidélité. Nous allons aussi faire la promotion de ce programme dans les communautés d’Eeyou Istchee Baie-James afin d’inviter les gens de l’extérieur à venir dépenser ici lors de leur passage en ville», a indiqué le maire Sébastien D’Astous.

 

Sébastien D'Astous Freebees

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le maire d'Amos, Sébastien D'Astous

«Un dollar dépensé localement est un dollar qui sert à faire travailler un ami, un voisin et à faire vivre une famille de notre coin de pays» - Sébastien D’Astous

Ken Villeneuve Freebees

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Ken Villeneuve, PDG et fondateur de Freebees.

Ce dernier a ensuite invité les citoyens à ne pas hésiter à activer leur carte Freebees, qui vient avec des cadeaux pouvant totaliser jusqu’à 100 $ de leurs commerçants locaux. «Faites en sorte que vos achats locaux soient, en cette période des Fêtes, une démonstration de votre soutien indéfectible à votre milieu. J’invite aussi les autres entreprises qui ne sont pas encore inscrites au programme de souscrire à cette initiative et de contribuer à l’engouement collectif lié à cette démarche», a ajouté le maire d’Amos.

«De voir la Ville d’Amos se lancer massivement dans un projet avec une entreprise régionale pour les gens de chez nous, je pense qu’on a tout en main maintenant pour en faire profiter nos clients et nos commerces en même temps», a renchéri Pascal Bélanger, du resto-bar Le Chat’O et de l’Hôtel des Eskers, qui ont adhéré au programme.

Gagnant-gagnant

Les cartes Freebees permettent à leur détenteur d’obtenir des remises en argent sur tous ses achats effectués chez les marchants participants. «Le programme permet aux commerçants de faire des promotions pour augmenter leur facture moyenne, leur achalandage, emmener des clients vers les services et les produits qui sont payants pour eux et rentabiliser les périodes un peu plus mortes, estime Ken Villeneuve, président-directeur général et cofondateur de Freebees.

 

«Sauf qu’en faisant ça, poursuit-il, ils sont plus actifs au niveau promotionnel et le consommateur n’aura jamais tant eu en allant chez ses commerçants. La majorité remettent entre 3% et 5%, en plus faire certaines promotions sur certains achats. C’est gagnant-gagnant», affirme celui qui a souligné le dynamisme de la Ville d’Amos et de son service du développement économique dans cette démarche.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média