Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Actualités

Retour

18 novembre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Graduation bien spéciale pour Kuk Sool Won Québec

Après 52 ans de pratique, Normand Larocque d’Évain joint un groupe sélect d’une dizaine de maîtres à travers le monde

Maître Normand Larocque King’s Lynn Angleterre,

©Photo Gracieuseté

Maître Normand Larocque, lors d’une compétition à King’s Lynn en Angleterre, en 2012.

Maître Normand Larocque atteindra le 8e dan de la ceinture noire de Kuk Sool Won à l’occasion d’une cérémonie particulière qui reconnaîtra aussi la progression de plusieurs de ses élèves.

Maître Normand Larocque lors d’une cérémonie de remise en 2012. Il avait alors reçu son 7e dan. Son fils, Christian, avait reçu son 5e dan

©Photo Gracieuseté

Maître Normand Larocque lors d’une cérémonie de remise en 2012. Il avait alors reçu son 7e dan. Son fils, Christian, avait reçu son 5e dan.

Grâce à cet accomplissement, Maître Laroque atteint un groupe très sélect d’adeptes de cet art martial originaire de Corée. L’Association mondiale de Kuk Sool won ne compte que 11 autres grands maîtres à ce niveau. Ils ne sont surpassés que par trois Maîtres 9e dan et un seul 10e dan, Maître In Hyuk Suh. 

«C’est un grand honneur que je reçois avec beaucoup d’humilité, après un très long parcours et beaucoup d’efforts», a confié M. Larocque avant d’ajouter qu’il désirait continuer d’enseigner avec cette même générosité pour laquelle il est reconnu. 

Normand et Christian Laroque 1992 kuk sool won

©Photo Gracieuseté

Maître Normand Larocque et son fils, Christian, en 1992

En janvier, le résident du quartier Évain de Rouyn-Noranda en sera à sa 52e année de pratique des arts martiaux. 

«Il ne s'est pas contenté de chercher une réponse à son questionnement. Il a mis en pratique tout ce qu'il a pu en apprendre, et ce, pour le plus grand bénéfice des adeptes de ses écoles, qui sont nombreux à partager sa passion. Pour Normand et ses élèves, l'école Kuk Sool Won Québec représente le partage, l'entraide, la loyauté entre instructeurs-élèves, la loyauté entre élèves instructeurs et bien plus, et tout ça dans un but premier, de contribuer, tous ensemble, à une meilleure santé physique et mentale», a expliqué l’épouse du maître, Jacinthe Larocque. 

Normand Laroque kuk sool won

©Photo Gracieuseté

En 2005, Normand Larocque s’était rendu en Corée du Sud afin d’y recevoir son 6e dan.

Lors de la graduation, certains étudiants de Maître Laroque passeront aussi à des niveaux supérieurs, dont trois 5e dan et même son fils Christian Larocque, qui atteindra sa 6e dan. 

La cérémonie était originalement prévue en juin, mais elle a été reportée au 19 novembre à 19h en raison de la pandémie de COVID-19. Un maximum de 50 personnes seront autorisées sur place. Le grand maître fondateur de la discipline, In Hyuk Suh (Kuk Sa Nym), devait y assister. Il a mandaté Maître Larocque, qui peut dorénavant confirmer des étudiants jusqu’au 4e dan. 

Les cours ont repris à l’école de Kuk Sool Won d’Évain dans le respect de règles sanitaires strictement respectées. 

Maître Normand Larocque Christian Larocque,

©Photo Gracieuseté

Les cours ont repris à l’école de Kuk Sool Won d’Évain. Lors de la cérémonie du 19 novembre, 22 des 46 adeptes obtiendront un prochain niveau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média