Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

19 novembre 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Émile Lauzon, l’art de revenir de loin

Le hockeyeur de Val-d’Or met tous les efforts pour réussir son retour

Émile Lauzon

©Photo: Dany Germain photographe

Émile Lauzon est très motivé à l’idée d’aider l’équipe de sa ville natale à remporter le championnat de la LHJMQ.

Émile Lauzon revient de loin, pas mal loin. Tenu hors de l’action durant pratiquement un an, il est en train de réaliser un beau retour avec les Foreurs de Val-d’Or.

Si ça pouvait sembler banal au premier coup d’œil, le but que l’attaquant de 19 ans a marqué le 4 novembre dernier contre le Phoenix de Sherbrooke avait une signification toute particulière pour lui. «Ça fait beaucoup de bien, ça m’a mis un gros sourire dans le visage!», avait-il lancé après la rencontre.

Il s’agissait en effet de son 1er but en un peu plus d’un an, soit depuis le 25 octobre 2019. Lauzon ne le savait pas encore, mais le match suivant, deux jours plus tard, allait être son dernier de la saison 2019-2020. Une saison qui se sera résumée à cinq petites parties dans son cas, en raison d’une commotion cérébrale. Et rien n’était certain pour cette saison non plus.

«Au début du camp d’entraînement, je n’étais pas sûr encore de pouvoir jouer, a confié le jeune homme de Val-d’Or. Comme j’étais à l’écart du jeu depuis un an, je devais écouter mon corps et y aller étape par étape. La première fin de semaine (de la saison régulière), j’ai d’ailleurs joué un seul des deux matchs. Je préfère prendre ça graduellement.»

Au moment d’écrire ces lignes, Lauzon avait disputé toutes les autres rencontres de son équipe sans éprouver de problèmes. «J’avais une certaine crainte au début, mais là, ça va bien, a-t-il affirmé. Il faut dire aussi que j’ai mis tous les efforts pour que ça fonctionne. Je ne suis pas resté à ne rien faire cet été, mon frère (Zachary) m’a aidé là-dedans, j’ai eu un gros été d’entraînement.»

Imitera-t-il ses frères?

Choix de 4e ronde des Foreurs en 2017, Émile Lauzon a joué 50 matchs à 17 ans en 2018-2019, lors de sa saison recrue, avant d’être retardé dans sa progression l’année dernière pour les raisons que l’on sait. Motivé de pouvoir enfin rejouer au hockey et de porter l’uniforme d’une équipe aspirant au championnat, il tente de rattraper le temps perdu et de consolider sa place dans l’alignement en aidant la formation valdorienne à gagner dans un rôle de soutien.

L’athlète de 6’1’’ sur environ 190 livres souhaite imiter ses frères Jérémy (défenseur des Bruins de Boston) et Zachary (ancien choix de 2e ronde des Penguins de Pittsburgh), qui ont remporté la Coupe du Président avec les Huskies de Rouyn-Noranda en 2016. «Je suis content de faire partie d’une très bonne équipe à Val-d’Or et d’avoir une chance d’aller jusqu’au bout. Nous avons de grandes attentes, soit de terminer dans le haut du classement et de finir l’année les bras dans les airs!», a-t-il imagé.

«Quand même chanceux»

Ne reste plus qu’à espérer que le contexte sanitaire permettra à la LHJMQ de compléter sa saison et de tenir ses séries éliminatoires 2020-2021. Même si les Foreurs savent rarement d’une semaine à l’autre quand ils pourront disputer leurs prochains matchs, Lauzon tente de voir le bon côté des choses. «Ce n’est pas idéal comme situation (l’incertitude et les matchs sans spectateurs), mais on est quand même chanceux de se trouver en zone jaune et, contrairement à d’autres ligues, de pouvoir jouer des vraies parties», a-t-il souligné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média